Skip to content
2 recrues de la NBA qui ont été déçues jusqu’à présent


(Photo de Jeenah Moon/Getty Images)

Les brouillons de la NBA sont une science inexacte.

Certains joueurs peuvent avoir fière allure sur le papier et lors des entraînements, mais ils ne réussissent tout simplement pas dans la ligue.

D’autres joueurs ne montrent pas grand-chose sur papier ou dans les séances d’entraînement, mais ont juste ce facteur «ça» qui est nécessaire.

C’est exactement pourquoi chaque année il y a des recrues qui s’épanouissent et d’autres qui déçoivent.

La saison NBA 2022-23 n’a pas été différente.

Paolo Banchero, Jabari Smith et Jaden Ivey ont tous montré des éclairs au niveau suivant qui en ont fait les cinq premiers choix au repêchage.

Cependant, il y a des joueurs de l’autre côté de l’échelle.

Ces deux recrues n’ont pas encore été à la hauteur de leur facture d’avant-projet.

Johnny Davis

Johnny Davis était le 10e choix global en provenance du Wisconsin.

Il était considéré comme une aile athlétique et forte qui jouerait la défense physique et pénétrerait la défense en attaque.

Son ascension de joueur de banc en première année à All-American en deuxième année l’a propulsé sur les planches de repêchage.

Davis n’a encore rien montré en NBA qui montrerait pourquoi il était parmi les 10 premiers.

Johnny est apparu dans seulement huit matchs, ne jouant jamais plus de neuf minutes.

Il a marqué un total de neuf points sur un tir de 3-11 tout en saisissant cinq rebonds et en délivrant 2 passes décisives.

Davis a montré un peu plus dans la G-League cette année, mais a encore un long chemin à parcourir.

Marc Williams

Le deuxième joueur, Mark Williams, est sur cette liste plus à cause de son équipe que de son jeu.

Williams a été sélectionné avec le 15e sélection dans le repêchage par les Charlotte Hornets pour solidifier la position de centre.

Au lieu de cela, il s’est retrouvé derrière Mason Plumlee, Nick Richards et Kai Jones dans la rotation.

Williams a jusqu’à présent disputé trois matchs, marquant 11 points sur un tir de 4-7 et captant huit rebonds.

Toutes les apparitions sont survenues au cours des éruptions.

La question est pourquoi les Hornets ne le jouent-ils pas?

Ils sont 6-15 sur la saison – bon pour 13e dans la Conférence Est.

Charlotte a peu d’espoir de se qualifier pour les séries éliminatoires cette saison et continue pourtant d’affronter un vétéran de 32 ans à Plumlee au poste de centre.

Ces minutes seraient mieux utilisées pour développer Williams.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.