59% des électeurs ont prédit une victoire du RN

Avant même les résultats du premier tour des législatives, 59% des électeurs prédisaient une victoire des candidats du Rassemblement national, selon un sondage Ipsos Talan. Interrogés entre le 27 et le 28 juin, seuls 24% des sondés pensaient que le Nouveau Front populaire serait en tête et seulement 17% faisaient cette prédiction pour Ensemble.

23% des sondés pensent que le RN arrivera à l’Assemblée nationale avec une majorité absolue, tandis que 36% estiment que le parti n’aura qu’une majorité relative. Du côté du Nouveau Front populaire, seuls 8% des sondés pensent que la coalition de gauche peut obtenir une majorité absolue au Palais Bourbon, et 16% qu’une majorité relative est possible. Seuls 13% des sondés considèrent qu’une majorité relative est possible pour la coalition centriste.

Un léger écart entre prédiction et souhait

L’enseignement de ce sondage réside surtout dans l’écart entre pronostic et souhaits des sondés. L’institut a également demandé aux Français quel parti ils souhaitaient voir gagner aux législatives. A cette question, les réponses sont plus nuancées : 31 % souhaitent que le Nouveau Front populaire arrive en tête, contre 29 % qui espèrent la victoire de la majorité présidentielle.

Par rapport à la question précédente, seuls 40 % souhaitent la victoire du RN.

Cependant, que l’on remette en question les pronostics ou les souhaits des sondés, les rapports de force et les ordres de grandeur restent les mêmes : le Rassemblement national en tête, suivi du Nouveau Front populaire, suivi à distance par la coalition présidentielle.

« Enquête Ipsos Talan pour France Télévisions, Radio France et Public Sénat » réalisée du 27 au 28 juin selon la méthode des quotas. Echantillon de 4 000 personnes inscrites sur les listes électorales.