Skip to content
À Los Angeles depuis les années 80, les Clippers plantent enfin un drapeau


Les Clippers n’ont fait que quatre apparitions en séries éliminatoires entre 1984-85, lorsqu’ils ont déménagé à Los Angeles depuis San Diego, et 2010-11, la saison précédant leur échange contre le meneur All-Star Chris Paul. Les Lakers ont remporté huit championnats au cours de cette période.

« Les Clippers ont toujours été considérés comme l’autre équipe », a déclaré Paul Pierce, le joueur du Temple de la renommée qui a grandi à Inglewood et a passé les deux dernières années de sa carrière de 19 ans dans la NBA avec les Clippers.

Il y a eu des moments où les Clippers ont fait irruption dans l’imaginaire du monde du basket. Au début des années 2000, un groupe de jeunes joueurs – Darius Miles, Lamar Odom et Quentin Richardson parmi eux – ont gagné l’adoration des fans avec leurs personnalités amusantes et le style de jeu d’une équipe de pick-up ultra-talentueuse. Mais les Clippers n’ont fait qu’une seule fois les séries éliminatoires au cours de la première décennie du siècle.

« Les Clippers n’ont jamais vraiment eu de place, tu vois ce que je veux dire ? » a déclaré Baron Davis, 43 ans, un garde All-Star à la retraite à deux reprises qui a grandi à Los Angeles et a joué pour UCLA « Et je savais quand j’ai signé avec les Clippers, mes objectifs en trois ans, quatre ans, nous voulions le faire une autre destination à LA.”

Ils ne sont pas devenus des prétendants sérieux jusqu’à ce qu’ils échangent avec la Nouvelle-Orléans contre Paul en décembre 2011 et inaugurent l’ère dite de Lob City, du nom de la façon dont Paul se connecterait avec l’attaquant de haut vol Blake Griffin pour des dunks passionnants pour ponctuer les pauses rapides. .

Cette période a coïncidé avec un ralentissement pour les Lakers, ouvrant la porte à certains fans, en particulier les plus jeunes, pour choisir les Clippers.

« Les Lakers étaient nuls quand j’ai commencé à regarder le basket », a déclaré Charlie Muir, un lycéen, lors d’un récent match des Clippers. Il a ajouté : « J’ai vu les Clippers. Ils avaient, comme, Chris Paul, Blake Griffin. C’était l’époque de Lob City, donc c’était vraiment excitant à regarder.


sports En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.