Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

A Toulouse, le héros de BD Spirou raconte l’histoire de la Shoah dans une exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation


Une exposition itinérante, « Spirou dans la tourmente de la Shoah » est installée dans la Ville rose. Il s’inspire d’une série d’albums d’Emile Bravo. Le dessinateur a publié, dès 2018, quatre volumes où le célèbre chasseur est plongé au cœur de la Seconde Guerre mondiale.

France Télévisions – Culture Edito

Publié


Temps de lecture : 2 minutes

Exposition à découvrir jusqu'au 3 mars 2024 (France 3 Midi-Pyrénées)

Présentée pendant près de 9 mois au Mémorial de la Shoah à Paris entre décembre 2022 et août 2023, cette exposition a rencontré un franc succès. Elle revient à Toulouse avec quelques adaptations.

A voir au Musée de la Résistance et de la Déportation à Toulouse -

Exposition « Spirou dans la tourmente de la Shoah » –

A voir au Musée de la Résistance et de la Déportation à Toulouse – (France 3 Midi-Pyrénées : K. Pellat / F. Desse / A. Amsili)

Spirou face au drame de la déportation

Spirou a été imaginé en 1938 par l’éditeur belge Jean Dupuis et dessiné par Rob-Vel. Puis plusieurs créateurs se sont relayés pour donner vie au jeune marié. 80 ans après sa création, Emile Bravo s’empare du personnage pour le transposer dans les années sombres de la guerre 1939/45. « Ça m’a permis de parler de ce qui s’est passé à cette époque parce que j’ai l’impression que les gens commençaient à oublier. Beaucoup d’enfants ne connaissent pas cette histoire. A travers un personnage aussi populaire, ce n’est pas mal de pouvoir expliquer tout ça » souligne l’auteur.

Dans le premier tome de Espérer malgré toutEmile Bravo a imaginé une rencontre fictive entre Spirou et des victimes de la barbarie nazie qui ont réellement existé. « L’idée géniale d’Emile Bravo, c’est que Spirou, qui est un personnage de fiction, va rencontrer de vraies personnes qui sont Felka et Felix Nussbaum. Ce sont des peintres allemands cachés à Bruxelles pendant la guerre. Ils ont malheureusement fini leurs jours à Auschwitz en 1944. » explique Didier Pasamonik, commissaire de l’exposition Spirou dans la tourmente de la Shoah.

De l’invasion de la Belgique aux réfugiés juifs de Toulouse

Les 4 tomes de la série Espérer malgré tout sont le fil conducteur de cette exposition réalisée par le Mémorial de la Shoah. Après une première partie consacrée au Spirou d’Emile Bravo, le public est invité à voyager dans cette Belgique envahie par les troupes allemandes en mai 1940. L’histoire dramatique de Félix Nussbaum et de son épouse Felka Platek est bien entendu largement évoquée. On découvre également que Le journal de Spirou, à travers son théâtre de marionnettes ambulant appelé Le lutin, était une couverture idéale pour la Résistance.

À la première exposition présentée à Paris, le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Toulouse a apporté une touche régionale avec des photographies d’époque. Photos en noir et blanc de réfugiés juifs arrivant à Toulouse en juin 1940 pour fuir l’invasion allemande. « La question des réfugiés belges a naturellement été une porte d’entrée puisque beaucoup d’entre eux sont arrivés dans notre ville. Ils ont été photographiés par Germaine Chaumel. Ce fut finalement un premier lien de la population toulousaine avec la guerre et avec le drame civil qui se jouait » , rapporte Antoine Grande, directeur du musée. Une leçon d’histoire pour tous avec le populaire Spirou, comme guide privé, à découvrir jusqu’au 3 mars 2024.

Exposition « Spirou dans la tourmente de la Shoah » jusqu’au 3 mars 2023
Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation

52 Allée des Demoiselles à Toulouse
Du mardi au samedi, de 10h00 à 18h00

grb2 FR

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page