Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

[À VOIR] La première de la comédie musicale « Hair » a été momentanément compromise par une panne de courant


Une panne de courant a interrompu la première de la comédie musicale Détester, hier soir, plongeant le Théâtre St-Denis dans le noir pendant une quinzaine de minutes au cœur du second acte du spectacle.

« Donnez-nous trois minutes, on appellera Hydro-Québec et on en saura plus », a annoncé le réalisateur Serge Denoncourt, visiblement décontenancé, avant de lâcher un « c*lisse de t*barnak » bien senti.

L’incompréhension régnait d’abord à l’intérieur de la salle, les spectateurs se demandant si le programme de la soirée allait être amputé de son paroxysme.

  • Écoutez la chronique de Marianne Bessette, journaliste de recherche via QUB-radio :

C’est ce que nous craignions lorsque la troupe capitula en entonnant Laissons entrer le Soleil a cappella en bis devant un public les éclairant de leurs smartphones brandis dans les airs.

• Lisez aussi : Juste pour rire propose avec « Hair » une comédie musicale sexy, assumée et franchement réussie

• Lisez aussi : [PHOTOS] Marie-Soleil Dion et Julie Ringuette adoptent le look « peace and love » sur le tapis rouge de la comédie musicale « Hair »

Ce n’est que lorsque le théâtre s’est vidé de son public que le courant a été rétabli, tirant un soupir de soulagement audible des quelque 2 200 spectateurs.

La troupe a ainsi pu conclure le programme de la soirée, après une pause forcée d’une vingtaine de minutes.

  • Le spectacle musical Détester est présenté au Théâtre St-Denis à Montréal jusqu’au 30 juillet.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page