Skip to content
Aaron Rodgers commente la blessure à laquelle il est confronté


(Photo de Stacy Revere/Getty Images)

Aaron Rodgers répond maintenant à quelques questions sur une blessure à laquelle il a été confronté cette saison.

Le quart-arrière des Green Bay Packers joue avec cette blessure depuis la cinquième semaine.

Cependant, les réponses qu’il donne à propos de sa blessure pourraient choquer certains fans de la NFL.

Alors, que dit le quarterback MVP aux journalistes au sujet de sa blessure ?

Rodgers est prêt à jouer à travers sa blessure

Lorsque les Packers se sont rendus à Londres pour affronter les Giants de New York, Rodgers s’est blessé au pouce lors du dernier match de ce match.

Cependant, il confirme maintenant que sa blessure est en fait un pouce droit cassé.

Alors que son pouce est cassé, il ne pense pas à la chirurgie.

Au lieu de cela, il soigne sa blessure pour cette saison et au-delà.

Bien qu’il ait la possibilité de se faire opérer après la fin de la saison, il choisit de refuser de se faire opérer.

Avec lui disant qu’il a « joué avec des blessures pires », il sent que la blessure au pouce ne le préoccupe pas.

Bien que la blessure puisse expliquer certains de ses problèmes, il ne pense pas que cela affecte son jeu.

Cependant, avec cette blessure sur son pouce qui lance, cela doit affecter sa tenue du football.

Avec les joueurs de la NFL qui prennent congé avec des blessures au pouce, il est étrange que Rodgers ne prenne pas de congé.

Mais il y a peut-être une réponse à cette question.

Avec Jordan Love qui attend dans les coulisses, le quart-arrière vieillissant pourrait ne pas vouloir qu’il brille.

Alors que les deux sont des «amis» sur le terrain, l’histoire montre à quel point Rodgers n’a jamais aimé que les Packers choisissent Love lors du repêchage de la NFL 2020.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.