Abattage rituel, TVA, port du voile… Ce qui a changé dans le programme RN

Depuis la dissolution de l’Assemblée nationale, le Rassemblement national est revenu sur plusieurs mesures de son programme présidentiel 2022 pour gagner en crédibilité.

Plus proche que jamais de l’opportunité de gouverner, le Rassemblement national cherche-t-il à lisser son programme pour convaincre le plus grand nombre ? Depuis la dissolution de l’Assemblée nationale, le parti à la flamme a annoncé la suppression ou le report de plusieurs mesures de son programme 2022. Certains voient cela comme « renonciations ». Le 20 juin, au JT de TF1, Jordan Bardella assurait : « Je ne renonce à rien et ne compte renoncer à aucune mesure ». Quiconque lorgne Matignon en cas de victoire du RN aux législatives rejette la responsabilité de ces changements de cap sur les majorités précédentes : « J’ai la lucidité de dire que je ne réparerai pas 30 ans d’échecs politiques en trois jours ».

Lors de la présentation de son programme, lundi 24 juin, le président du RN a encore tout réfuté « renonciation »croyant qu’il se conformait simplement « une réalité budgétaire dégradée, imputable aux mauvais choix de la majorité sortante ». Le Figaro revient sur ces changements…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 86% à découvrir.

Vente flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà inscrit? Se connecter