Skip to content
Accès à l’emploi : encore de nombreux obstacles pour la communauté autiste

Malgré la pénurie de main-d’œuvre, l’accès à l’emploi demeure encore difficile pour la communauté autiste, qui est souvent sous-représentée et sous-employée au Canada malgré ses compétences.

C’est ce que révèle un rapport publié récemment par Deloitte Canada et Auticon Canada, intitulé « S’ouvrir à la neurodiversité en milieu de travail : comment les Canadiens autistes peuvent aider les employeurs à combler la pénurie de talents ».

« La communauté des autistes a beaucoup à offrir et, malheureusement, les employeurs ignorent ou ignorent le potentiel des Canadiens neurodivergents », a déclaré mercredi Roland Labuhn, associé, numérique et analytique, Deloitte Canada, dans un communiqué.

L’accent mis sur les compétences sociales pendant le processus d’entrevue est l’un des plus grands obstacles à l’emploi pour cette communauté, tout comme la difficulté de conserver son emploi en raison du manque de systèmes de soutien.

Près de 45 % des répondants ont notamment indiqué qu’ils avaient l’impression de devoir masquer leur autisme pour travailler, tandis que 47 % avançaient qu’ils étaient réticents à révéler leur autisme à leur employeur.

Plus de la moitié (55 %) des répondants ont souligné qu’il existe toujours une stigmatisation associée à l’autisme. Environ 42 % d’entre eux ont déclaré avoir été la cible de discrimination au travail en raison de leur autisme.

L’enquête a été menée auprès de 454 adultes autistes à travers le Canada par l’intermédiaire d’organisations.


journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.