Skip to content
Agression armée à Montréal-Nord |  Un premier suspect arrêté par le SPVM

La police de Montréal a arrêté mercredi un suspect de 17 ans en lien avec l’agression à main armée d’un adolescent de 16 ans lundi soir près de l’école secondaire Calixa-Lavallée. , dans l’arrondissement de Montréal-Nord.


Selon les premières informations transmises par le SPVM, le premier suspect interpellé « n’est pas un élève de l’école ». Sa comparution devant un juge du tribunal de la jeunesse est prévue jeudi en début de journée.

Selon l’agente Véronique Dubuc, porte-parole de la police de Montréal, « l’enquête avance bien et d’autres arrestations sont à venir » dans cette affaire.

L’agression s’est produite lundi en fin d’après-midi. La victime, grièvement blessée au haut du corps, avait été retrouvée consciente, mais son état semblait s’être rapidement détérioré au point qu’il a été jugé dans un état critique lorsqu’il a été transporté à l’hôpital. Son état s’est ensuite stabilisé dans la soirée.

Un conflit à la sortie des classes serait à l’origine de cette attaque. Les autres assaillants, qui n’ont pas encore été arrêtés, ne sont pas non plus des élèves de l’école. Ils auraient utilisé un objet contondant pour commettre leur crime, puis se seraient enfuis avant l’arrivée de la police. Selon nos informations, il y a au total cinq suspects dans cette affaire.

Mmoi Dubuc a rappelé mercredi que le SPVM a mis en place « plusieurs actions » dans le secteur scolaire, et travaille en étroite collaboration avec sa direction. Des agents socio-communautaires, des conseillers en développement communautaire ainsi que des membres de l’équipe communautaire de concertation et de rapprochement (ECCR) et de l’équipe pluridisciplinaire d’intervention scolaire (EMIE) ont été dépêchés sur place pour « rassurer la population ».

Toute personne ayant des informations en lien avec cette agression est priée de contacter le 911. Il est également possible de faire un signalement anonyme et confidentiel à Info-Crime Montréal au 514-393-1133 ou en ligne.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.