Anamaria Vartolomei, dans « Le Comte de Monte Cristo » et « Maria »

L’actrice incarne Maria Schneider dans « Maria », sorti la semaine dernière, et sera également à l’affiche à partir de vendredi dans la nouvelle adaptation du « Comte de Monte-Cristo ». Franceinfo a recueilli les confidences de cette actrice aux choix professionnels forts.

Publié


Temps de lecture : 2 minutes

Anamaria Vartolomei, 23 mai 2024. (JULIE SEBADELHA / AFP)

Dans quelques jours, elle sera dans non pas un, mais deux films français en même temps en salles. L’actrice Anamaria Vartolomei joue Maria Schneider dans Marie de Jessica Palud, sortie les 19 et vendredi 28 juin, elle incarne Haydée dans la nouvelle adaptation de Comte de Monte-Cristo. Une présence importante à l’écran pour une comédienne qui choisit souvent ses rôles en fonction de ses convictions personnelles.

Février 2022. Anamaria Vartolomei reçoit le César de la révélation féminine et remercie Annie Ernaux, auteur de L’événementadapté par Audrey Diwan. C’est ce rôle qui l’a révélée au grand public, alors qu’elle avait débuté dix ans plus tôt.

Incarner un texte de la prix Nobel de littérature française devenue figure du combat féministe, et incarner Maria Schneider, femme violée, bafouée et humiliée, c’est la même démarche car Anamaria Vartolomei est motivée par ses engagements intimes. « Je n’ai jamais fait des choses qui allaient à l’encontre de ce que je voulais défendre comme message. C’est donc vrai que j’ai de la chance de recevoir ces rôles. confie-t-elle.

« C’est un immense luxe d’avoir accès à ces rôles et je choisis de les jouer parce qu’ils correspondent si étroitement à qui je suis. »

Anamaria Vartolomei

sur franceinfo

« J’essaie de faire en sorte que mes films soient ma propre plateforme politique »Elle explique. Ce même soir de 2022, aux César, elle avait aussi remercié ses parents, qui, en 2001, avaient quitté la Roumanie pour la France en pensant à l’avenir de leur fille. Son père travaillait dans le bâtiment, sa mère, infirmière de formation, faisait le ménage.

Il y a seulement quelques semaines, Anamaria Vartolomei avait gravi à deux reprises les marches de Cannes, pour Marie Et Le Comte de Monte-Cristoet d’une maturité impressionnante à seulement 25 ans, elle dit profiter du moment présent tout en gardant les pieds sur terre. « C’est toujours le plaisir de jouer, d’aborder des rôles totalement différents, de s’amuser. Je l’ai fait avec Bruno Dumont (Directeur de L’empire). Monte Cristo, C’était aussi un défi car je devais composer un accent mais c’était un personnage totalement à l’opposé de ce que j’étais capable de faire. Marieun portrait d’une femme si riche ».

« Je pense que j’ai encore beaucoup d’envie de choses très différentes mais qui arriveront en temps voulu, sans anticiper l’avenir et sans essayer d’élaborer un plan de carrière qui pourrait gâcher le plaisir. »

Anamaria Vartolomei

sur franceinfo

Anamaria Vartolomei sera également dans le prochain film du Sud-Coréen Bong Joon-Ho, le réalisateur star de Parasite.