Skip to content
Appelez votre assureur si vous êtes en télétravail

Faites-vous du télétravail à temps plein ou partiel ? Il s’agit de votre assureur habitation. On vous explique.

Avec le Covid-19, le télétravail s’est tellement répandu qu’il est devenu une nouvelle norme. En assurance habitation, que vous soyez locataire, propriétaire d’un condo ou d’une maison, le télétravail change la nature du risque pour un assureur.

Cependant, l’assurance habitation est pour la vie privée, pas pour les activités professionnelles.

Certains contrats d’assurance prévoient une résiliation pure et simple des garanties en cas d’activités professionnelles à domicile. Mais cela est devenu flou avec la pandémie.

Comme le gouvernement a confiné le Québec, les assureurs ont été tolérants… jusqu’à maintenant.

Des biens

Si vous avez changé d’ordinateur ou acheté une chaise ergonomique, que se passe-t-il en cas de sinistre (incendie, vol, inondation) ? Il existe des limites de valeur à neuf pour les biens utilisés dans le cadre d’activités professionnelles, qui varient selon les assureurs.

Normalement, il n’y a pas de limites de valeur sur le matériel informatique… sauf s’il est utilisé pour des activités professionnelles. Pour quelques dizaines de dollars par année, certains assureurs exigeront un ajout à votre contrat (avenant). Cependant, avec la pandémie, la plupart ont augmenté ces limites. Sinon, vous pouvez demander à votre patron de payer la différence de prime…

Et qu’advient-il des objets du propriétaire (ordinateurs, matériel de bureau, échantillons, outillage, etc.) en cas de sinistre ? Normalement, c’est son assureur qui prend en charge les frais de remplacement.

Si votre employeur n’a pas de couverture d’assurance, une protection est toujours prévue pour les biens appartenant à un tiers et se trouvant dans votre maison. Mais plusieurs conditions s’appliquent…

Assurance responsabilité civile

Que se passe-t-il si vous recevez la visite d’un livreur, d’un client ou de votre patron et qu’il se blesse dans les escaliers ? Il pourrait théoriquement vous poursuivre en dommages et intérêts, surtout si vous n’avez pas salé les marches.

Ou si votre enfant autorise une attaque de phishing ou élimine des documents stratégiques parce qu’il a utilisé l’ordinateur de votre patron ?

J’ai vérifié auprès des assureurs : ce type de situation est normalement exclu de la garantie responsabilité civile de votre assurance habitation. C’est donc celle de votre employeur qui entre en jeu.

Malgré tout, un conseil s’impose : si vous faites du télétravail, appelez votre assureur.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Conseils

  • Faites l’inventaire de vos biens avec la grille gratuite IBC (https://infoassurance.ca/fr/assurance-habitation/s-assure/Enquête-des-biens.aspx) et transmettez-le à votre assureur, accompagné de photos ou de vidéos et, si possible (mais pas nécessairement), les factures de vos biens les plus précieux ou les plus chers.
  • Faites une liste des biens appartenant au patron, avec numéros de série et photos, et transmettez-la lui ainsi qu’à votre assureur. Gardez cet e-mail.
  • A la fin de votre journée de travail, rangez vos documents sensibles ou clés USB dans un endroit sûr (sous clé si possible).
  • Interdisez à vos proches (surtout à vos enfants) d’utiliser l’ordinateur du patron. Achetez un ordinateur ou une tablette séparé pour vos activités familiales et personnelles, avec leurs propres accès et mots de passe.


journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.