Skip to content
Arsenal poursuit le transfert de 30 millions de livres sterling de Fabio Vieira alors que Mikel Arteta cherche à renforcer le milieu de terrain

Arsenal travaille sur un accord pour le milieu de terrain de Porto Fabio Vieira, selon Telegraph Sport.

Mikel Arteta souhaite renforcer son milieu de terrain cet été et Arsenal espère conclure rapidement un accord pour le joueur de 22 ans. On pense que l’accord pourrait coûter à Arsenal environ 30 millions de livres sterling, avant les modules complémentaires.

Vieira est un jeune international portugais qui a disputé 21 matches avec l’équipe des moins de 21 ans de son pays, marquant 13 buts.

Le milieu de terrain a marqué six fois en 27 matches de championnat alors que Porto a remporté la Primeira Liga la saison dernière, après avoir progressé dans les rangs des jeunes.

Vieira est un milieu de terrain offensif qui peut également jouer derrière l’attaquant, et son arrivée donnerait à Arteta plus d’options au cœur du terrain avant le retour d’Arsenal en Ligue Europa la saison prochaine.

Arsenal a généralement besoin de plus de corps cet été, après avoir terminé la dernière campagne avec l’une des équipes les plus minces de la Premier League. Le besoin de nouvelles recrues a été exacerbé par la décision de la Premier League d’autoriser cinq remplacements par match la saison prochaine.

En tant que joueur du pied gauche, il offrirait également plus d’équilibre au milieu de terrain, Arteta souhaitant ajouter plus d’invention et de menace de but dans ces domaines.

Arsenal intensifie également sa poursuite de l’attaquant de Manchester City Gabriel Jesus, qui serait désireux de déménager aux Emirats. Arsenal et City restent à part dans leurs évaluations de l’attaquant, mais il y a un optimisme croissant dans le nord de Londres quant à la conclusion d’un accord.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.