Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Attaque contre Leonardo Rizzuto | Les deux tireurs présumés restent détenus

Les deux individus soupçonnés d’avoir ouvert le feu sur Leonardo Rizzuto mi-mars à Laval restent incarcérés dans l’attente de nouvelles poursuites.


Steve Emmanuel Barthélémy, 34 ans, et Kevin Rochebrun, 32 ans, détenus depuis le 19 juin, sont inculpés de tentative de meurtre, d’avoir déchargé une arme à feu en mettant la vie en danger et d’avoir été dans un véhicule dans lequel ils savaient qu’il y avait une arme à feu.

Rochebrun est également accusé d’infraction à l’ordre, car il lui était déjà interdit de posséder une arme.

Barthélémy, qui n’a pas de casier judiciaire, a demandé à recouvrer sa liberté dans l’attente de nouvelles procédures devant le juge Gilles Garneau de la Cour du Québec, mardi matin, au palais de justice de Laval.

Une interdiction de publication, cependant, nous empêche de divulguer les preuves présentées au tribunal.

Mercredi midi, le juge Garneau a rejeté sa demande de libération au troisième motif, à savoir que sa mise en liberté provisoire ébranlerait la confiance du public dans l’administration de la justice.

Pour le moment, Rochebrun n’a pas demandé d’enquête de libération. Kevin Rochebrun a un passé criminel.

Il a notamment été condamné à trois ans de prison pour possession d’arme après avoir participé à un attentat raté contre le mafieux Marco Pizzi, dans l’est de Montréal, en août 2016.

Me Isabelle Poulin et M.e Amanda Santache, du Bureau des crimes graves et des affaires spéciales de la DPCP, représente le Parquet dans cette affaire tandis que Rochebrun et Barthélémy sont respectivement défendus par M.e Réginal Victorin et M.e Martin Latour.

Rappel des événements

Leonardo Rizzuto, le plus jeune fils du défunt chef de la mafia montréalaise Vito Rizzuto, a été blessé par balle aux jambes et à l’épaule alors qu’il était seul dans sa Mercedes sur l’autoroute 440 en direction ouest près de l’autoroute 13.

Les projectiles ont été tirés depuis une voiture en mouvement qui a ralenti à côté du véhicule de Rizzuto, et Rizzuto a ensuite effectué plusieurs manœuvres avec sa voiture pour fuir ses assaillants et s’arrêter dans un parking d’entreprise où il a été secouru.

Les enquêteurs de l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO), dirigée par la Sûreté du Québec, ont retrouvé l’arme de poing qui aurait servi au crime deux semaines plus tard, dans un fossé de la montée Champagne, dans le quartier Sainte-Dorothée à Laval.

Dans les heures qui ont suivi l’attentat, les médias, citant des sources policières, ont expliqué que l’attentat contre Leonardo Rizzuto pourrait être lié à deux tentatives de meurtre dont un ancien lieutenant du clan sicilien, Francesco Del Balso, a été victime. novembre et février derniers.

Del Balso, 53 ans, qui a rejoint des membres influents des Hells Angels, a été assassiné le 5 juin.

Un conflit lié au contrôle des paris sportifs illégaux serait le dénominateur commun entre ces événements.

Nos sources ne savent pas si d’autres événements violents pourraient encore ébranler le crime organisé montréalais dans les prochaines semaines ou si, au contraire, la communauté entrera dans une nouvelle période de calme jusqu’à ce que de nouvelles tensions surgissent.

Rappelons que Claudia Iacono, épouse d’un individu lié à la mafia, Anthony Gallo, a été abattue le 16 mai. Les enquêteurs du SPVM Crimes majeurs ont arrêté le meurtrier présumé, un résident de l’Ontario.

Pour rejoindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, ext. 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page