Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Auston Matthews : des mots rassurants


L’avenir de l’attaquant vedette Auston Matthews avec les Maple Leafs reste un sujet brûlant à Toronto, mais l’un de ses coéquipiers a offert des mots rassurants à ceux qui souhaitent la présence à long terme de l’Américain.

Comme William Nylander, Matthews pourra signer une prolongation de contrat à partir de samedi, et de nombreux observateurs continuent de souligner que sans nouvel accord, il deviendra agent libre sans restriction à l’été 2024. Cependant, le défenseur Morgan Rielly semble optimiste quant à l’avenir, lui qui bénéficiera prochainement d’une clause de non-échange dans son pacte. S’il y a quelqu’un qui espère que le noyau dur des Leafs durera, c’est bien lui.

Lire aussi : Une entrevue touchante avec Kristopher Letang

Lire aussi : Soirées trophées LNH : deux joueurs québécois récompensés

Lire aussi : Taylor Hall bientôt dans la même équipe que Connor Bedard

« Ils feront ce qu’il faut. Je crois qu’ils veulent tous les deux rester ici. Je pense qu’ils y arriveront et que ça s’arrangera », a déclaré Rielly à TSN cette semaine, faisant référence aux négociations entre l’organisation et les deux patineurs clés.

Selon le garde, le directeur général Brad Treliving est très occupé ces jours-ci, ce qui pourrait signifier de grosses annonces ce week-end. Pour garder Matthews sous son égide, il peut s’attendre à débourser une somme colossale : le joueur de hockey touchera à nouveau 11,640 millions de dollars la saison prochaine. En parlant de Nylander, sa rémunération sera d’un peu moins de 7 millions de dollars en 2023-2024.

Le retour du coach confirmé

De plus, Treliving a mentionné lors d’un point de presse mardi que l’entraîneur-chef Sheldon Keefe reviendrait à son poste en 2023-2024, ajoutant qu’une prolongation de contrat est dans les livres de l’organisation. Cela amorcera sa cinquième saison à la tête des Leafs, qu’il a menés au deuxième tour des séries éliminatoires cette année. Ils ont amassé 50 victoires ou plus au cours des deux campagnes les plus récentes.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page