Skip to content
Avertissement concernant les couvertures électriques et les radiateurs au milieu d’une augmentation de 40% des réclamations d’assurance incendie

LV a averti que les familles allumant un feu les soirées glaciales devraient également être vigilantes, car une réclamation d’incendie sur dix traitée par la compagnie d’assurance est causée par des feux de charbon et de bois en raison de l’obstruction des conduits de cheminée dans les poêles à bois, de l’inflammation de dépôts de suie et de goudron dans le cheminée et des charbons ardents tombant d’un feu ouvert.

Les réclamations provoquées par le charbon et les feux de bois coûtent en moyenne 2 869 £ pour l’assurance du contenu et 12 163 £ pour l’assurance des bâtiments, selon l’assureur.

Martin Milliner de LV a déclaré: «Il existe tellement de dangers qui peuvent facilement déclencher un incendie et nous voulons avertir les consommateurs des risques grâce à la perspicacité et à l’augmentation des réclamations que nous constatons.

« Alors que le temps se refroidit et que nous approchons de Noël, nous allons tous chercher d’autres moyens de chauffer et de faire fonctionner nos maisons, et il s’agit de le faire de la manière la plus sûre possible. Même de petites vérifications telles que s’assurer que les prises ne sont pas surchargées de lumières de Noël feront la différence, car il n’est pas nécessaire qu’il s’agisse d’un gros objet pour déclencher et créer un incendie.

Dans l’ensemble, les réclamations les plus coûteuses traitées par LV sont celles causées par un câblage électrique défectueux. Pour ceux-ci, la réclamation moyenne d’assurance du contenu est de 8 417 £ et la réclamation moyenne d’assurance des bâtiments est de 42 250 £.

LV a déclaré que la grande majorité (94 pour cent) des réclamations d’incendie impliquant un câblage électrique se produisent dans des bâtiments construits avant 1992, avant que le British Standards Institute n’introduise des réglementations sur le câblage.

Il est recommandé aux ménages d’effectuer des inspections électriques tous les cinq à dix ans pour vérifier si le câblage de la maison est conforme aux normes et réduire le risque d’incendie.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.