Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

B-boy Dany, premier Français qualifié pour les premiers JO de rupture de l’histoire

Le b-boy Dany a décroché mardi son billet pour les JO de Paris, où le breaking fera son entrée, en remportant le tournoi masculin des Jeux européens organisé à Nowy Sacz, en Pologne.

B-boy Dany a désormais la certitude d’écrire l’histoire olympique. Le Montpelliérain de 33 ans s’est qualifié mardi 27 juin pour les JO de Paris, où le breaking fera ses débuts. Pour décrocher son billet, il a remporté le tournoi masculin des Jeux Européens organisé à Nowy Sacz (Pologne).

Dans une finale électrique, le B-boy Dany a dominé le Néerlandais Menno, champion d’Europe en titre, deux sets à un. « C’est le résultat de beaucoup de sacrifices et de travail. Mon fils m’avait lancé un gros défi, il m’a dit ‘si tu ne gagnes pas, je vais te crier dessus’, alors je me suis senti un peu obligé de gagner aujourd’hui », s’est réjoui ce père de famille de 33 ans auprès de l’AFP, peu après sa victoire.

Teint en blond et tout de violet vêtu, le breaker de 33 ans, né en Guyane, a enchaîné figures acrobatiques au sol et poses énergiques devant un jury de neuf danseurs largement convaincus.

Actuellement en tête du classement mondial des qualifications pour les JO de Paris 2024, Dany est désormais assuré, quoi qu’il arrive, d’être présent au Concorde l’été prochain, sa victoire à Nowy Sacz lui offrant un ticket olympique.

« C’est un grand plaisir pour le break d’entrer dans les Jeux. J’invite tous les Français à se retrouver l’année prochaine à Concorde pour nous encourager. Je les représente désormais et j’en suis fier », a expliqué B-boy Dany.

Les Français ratent cette première marque

Chez les femmes, la délégation française a toutefois raté une belle occasion : toutes deux qualifiées dans le top 8, la B-girl Sissy et la B-girl Carlota ont été éliminées en quart de finale par la Lituanienne Nicka et l’Ukrainienne Stefani.

C’est la jeune Inde néerlandaise qui a validé son billet pour Paris après sa victoire en finale. Les confrontations de rupture, appelées « battle », voient deux danseurs s’affronter tour à tour sur des chorégraphies spectaculaires.

Ce tournoi était organisé dans le cadre des Jeux européens, un événement regroupant 29 sports – dont 19 disciplines olympiques – et qui se tient jusqu’au 2 juillet en Pologne.

Certaines épreuves comme la natation artistique faisaient office de championnats d’Europe, tandis que d’autres comme le breaking permettaient d’obtenir des quotas ou des points pour le classement de qualification olympique.

Avec l’AFP

France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page