Skip to content
« Beaucoup de travail à faire » pour lever les sanctions sur les exportations de céréales russes – Lavrov – RT Business News


Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que l’ONU lui avait assuré que des mesures étaient prises pour éliminer les obstacles

L’ONU a assuré à Moscou que des mesures étaient prises pour lever les restrictions bloquant les exportations de céréales russes, a déclaré samedi le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) samedi.

« Dans la partie des accords du 22 juillet concernant les céréales russes, le secrétaire général de l’ONU s’est engagé à persuader l’UE et les États-Unis de lever ces obstacles. Je l’ai rencontré avant-hier, et il m’a confirmé qu’il reste encore beaucoup de travail à faire… mais certaines promesses sont faites à cet égard.« , a déclaré Lavrov, ajoutant que »tout est entre les mains des hégémons, qui essaient de nous responsabiliser.

Fin juillet, Moscou et Kiev ont signé un accord lors de pourparlers négociés par l’ONU à Istanbul pour débloquer les exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire. L’accord comprenait des assurances pour permettre à la Russie d’exporter des engrais et des céréales vers les marchés mondiaux. Bien que les produits agricoles russes ne soient pas directement visés par les sanctions, certaines restrictions concernant les paiements, l’expédition et l’assurance empêchent les navires russes de livrer les produits. Lavrov a déclaré que 300 000 tonnes de produits agricoles russes sont actuellement enfermées dans les ports européens.


Répondant à une question concernant des affirmations antérieures selon lesquelles les marchandises qui ont quitté l’Ukraine dans le cadre de l’accord de juillet ont été principalement exportées vers l’UE plutôt que vers les pays en développement, Lavrov a déclaré qu’il avait été assuré par Bruxelles que les expéditions seraient bientôt redirigées vers l’Afrique.

« Les Européens, dont nous avons attiré l’attention sur le fait que près de la moitié [of the grain] va vers eux, nous a dit qu’ils redirigeront ce grain vers l’Afrique, entre autres pays, » il a déclaré.

S’exprimant samedi à l’AGNU, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, a déclaré qu’environ 50 000 tonnes de blé ukrainien qui avaient été partiellement financées par la Suède seront bientôt expédiées au Yémen dans le cadre de l’accord sur les céréales.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.