Skip to content
Biden prédit une « deuxième pandémie » — RT World News


Le président américain a déclaré qu’il y aurait une deuxième pandémie et que le pays avait besoin de plus d’argent pour se préparer

Les États-Unis ont besoin de plus d’argent pour planifier «la deuxième pandémie», Le président Joe Biden a déclaré lors d’un point de presse mardi, alors qu’il louait les efforts de son gouvernement pour garantir que les enfants de moins de cinq ans puissent recevoir les vaccins Covid-19.

Biden a également salué comme « une étape très historique » que les États-Unis sont devenus le premier pays au monde à offrir « Des vaccins Covid-19 sûrs et efficaces pour les enfants dès l’âge de six mois. »

Lorsqu’on lui a demandé combien de temps l’administration pourrait maintenir la nouvelle campagne de vaccination, Biden a suggéré que le budget actuel serait suffisant pour « passer au moins cette année » mais a souligné que « nous avons besoin de plus d’argent. »

Il a poursuivi en insistant sur le fait qu’il avait besoin d’encore plus d’argent pour un montant non spécifié. « deuxième pandémie ». « Nous avons besoin de plus d’argent pour planifier la deuxième pandémie. Il va y avoir une autre pandémie », a prévenu le président, sans entrer dans le détail de ce que pourrait entraîner cette nouvelle vague.

Biden en a également profité pour s’en prendre à son prédécesseur, sous-entendant que le manque de préparation de Donald Trump a accru l’impact de la pandémie de Covid. « Nous devons anticiper. Ce n’est pas quelque chose que la dernière équipe a très bien fait et c’est quelque chose que nous avons assez bien fait. C’est pourquoi nous avons besoin d’argent. a supposé Biden.

LIRE LA SUITE:
Le chef de l’OMS fait la promotion du livre de Bill Gates sur la « prochaine pandémie »

Certains experts et agences de la santé tels que l’Organisation mondiale de la santé ont également mis en garde contre la probabilité de futures pandémies. L’OMS avait précédemment annoncé qu’elle prévoyait de confirmer un traité mondial sur la pandémie lors de l’Assemblée mondiale de la santé de 2024, ce qui, espère-t-elle, aidera « énoncer les objectifs et les principes fondamentaux afin de structurer l’action collective nécessaire pour lutter contre les pandémies.

L’accord, qui met fortement l’accent sur une surveillance accrue, les vaccinations et « rétablir la confiance dans le système de santé international », lierait légalement ses membres en vertu du droit international, remplaçant les réglementations de chaque pays dans le but d’amener toutes les nations à agir comme une seule face à une future épidémie.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.