Skip to content
Bilan de la COVID-19 au Québec |  Baisse de pression sur le réseau de la santé

(Montréal) La pression exercée par la pandémie sur le réseau de la santé continue de diminuer. Le nombre de personnes hospitalisées avec la COVID-19 est revenu au niveau observé au début de l’automne.




Mardi, le Québec comptait un total de 1711 personnes hospitalisées positives à la COVID-19, en baisse de 10% sur une semaine. Mais sur ce nombre, seuls 545 patients ont été hospitalisés directement à cause de leur infection au COVID-19, les autres ayant été admis pour un autre motif. Les hospitalisations sont ainsi revenues au plus bas niveau observé depuis le début de l’automne.

Bilan de la COVID-19 au Québec |  Baisse de pression sur le réseau de la santé

Le nombre de personnes hospitalisées devrait continuer de baisser au cours des prochains jours, les sorties dépassant les admissions. En moyenne, il y a 27 patients de moins chaque jour.

Bilan de la COVID-19 au Québec |  Baisse de pression sur le réseau de la santé

La pression sur le personnel hospitalier diminue également. Mardi, on comptait 2001 absences dans le réseau de la santé, soit 7 % de moins qu’il y a une semaine.

La propagation du COVID-19 continue également de ralentir. Les 536 nouveaux cas par tests PCR recensés mardi portent la moyenne quotidienne à 483. La tendance est ainsi en baisse de 19% sur une semaine. Ces chiffres ne reflètent probablement qu’une partie des infections totales, en raison de l’accès limité aux tests de dépistage PCR. De plus, la proportion de tests de dépistage PCR positifs au COVID-19 reste élevée, à 7,1 %.

Bilan de la COVID-19 au Québec |  Baisse de pression sur le réseau de la santé

En revanche, bémol : les décès restent élevés. Les 20 décès recensés mardi portent à huit la moyenne journalière calculée sur sept jours. La tendance est donc stable sur une semaine.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.