Bouchons collés obligatoires sur les bouteilles en plastique à partir du 3 juillet : autopsie d’un puzzle

Dans quelques jours, les consommateurs n’auront d’autre choix que de s’habituer à ce nouveau système qui a demandé des efforts de plusieurs milliards d’euros de la part des fabricants de boissons.

« Ça rentre dans le nez, vraiment pas pratique… » Avec le retour des beaux jours en France, les petites soifs quotidiennes augmentent… multipliant les achats de bouteilles d’eau ou de boissons à emporter. Et avec eux, un petit inconvénient qui s’est installé, selon certains consommateurs, puisque les bouchons directement fixés sur les bouteilles gênent la dégustation au niveau du goulot, ou le remplissage des verres. Depuis deux ans, ces plafonds disent « solidarité » Ou « prisonniers »qu’ils soient à clapet, vissés ou clipsés, sont apparus sur nos bouteilles d’eau, sodas, thé glacé, ou encore nos briques de lait, jus de fruits ou boissons végétales.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 92% à découvrir.

Vente flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ? Connectez-vous