Boudée par l’UE, la Macédoine du Nord vote sans enthousiasme pour la présidentielle


La Macédoine du Nord se rendra aux urnes mercredi pour choisir son prochain président. Dans ce pays pauvre et enclavé des Balkans, candidat à l’adhésion à l’UE depuis près de vingt ans, la lassitude s’installe et l’Europe peine encore à faire rêver. D’autant que Bruxelles, afin d’apaiser les réticences de son voisin bulgare, demande une modification de la Constitution qui suscite un vif débat.