Skip to content
Carlos Queiroz dit aux supporters iraniens hués qu’ils ne sont « pas les bienvenus » aux matchs de la Coupe du monde au milieu des manifestations
je

L’entraîneur-chef Carlos Queiroz a dit aux fans du pays de « rester chez eux » s’ils ne soutiennent pas son équipe après que leur hymne national a été hué avant la raclée 6-2 par l’Angleterre lundi.

Avant leur match d’ouverture de la Coupe du monde, les joueurs iraniens sont restés silencieux pendant l’hymne dans ce qui semblait être une protestation en faveur des manifestations en cours dans le pays, tandis que les supporters iraniens dans la foule huaient et se moquaient tout au long.

Les protestations font rage depuis deux mois en Iran suite à la mort de Mahsa Amini, une jeune femme tuée par la police des mœurs pour avoir bafoué le strict code vestimentaire islamique.

L’équipe de Queiroz a été critiquée pour son manque de soutien aux manifestants et pour avoir rencontré le président de la ligne dure du pays, Ebrahim Raisi, avant de se rendre à Doha.

Dans un plaidoyer passionné au nom de ses joueurs, Queiroz a dit aux supporters de rester à l’écart des matchs s’ils ne soutenaient pas sa jeune équipe.

« Tout le monde connaît la situation actuelle et l’environnement de mes joueurs », a déclaré l’ancien assistant de Manchester United et patron du Real Madrid.

« Ce n’est pas le meilleur environnement. En termes d’engagement et de concentration, ils sont touchés par ces questions.

«Ce sont des êtres humains, ce sont des enfants, je les connais depuis de nombreuses années. Ils n’ont qu’un rêve qui est de suivre les légendes du pays, jouer pour le pays, jouer pour le peuple, prendre plaisir à jouer pour le peuple.

« Et je suis très fier d’eux. Ils se lèvent, continuent de se battre, ont marqué deux buts dans ces circonstances. Ils ont bien fait, je suis très fier de ce qu’ils ont fait.

«Mais bien sûr, si vous voulez un exemple, 2014, 2018, nous avons eu le soutien total des fans. Et maintenant, vous avez vu ce qui s’est passé aujourd’hui. C’est pourquoi mon devoir, c’est probablement d’inviter les fans qui sont déjà là pour soutenir l’équipe ou ils devraient rester chez eux.

« Pourquoi sont-ils venus ici pour être contre l’équipe ? Nous n’en avons pas besoin. C’est bien mieux qu’ils restent à la maison. Pour avoir des fans qui ne soutiennent l’équipe que lorsque nous gagnons, nous n’en avons pas besoin. C’est quelque chose que les joueurs peuvent ressentir lorsqu’ils jouent.

« Vous n’imaginez même pas dans les coulisses ce que ces enfants ont vécu ces derniers jours simplement parce qu’ils veulent jouer au football, simplement parce qu’ils veulent s’exprimer en tant que footballeurs. Quoi qu’ils fassent, quoi qu’ils disent, ils veulent les tuer.

De nombreux supporters iraniens dans le stade ont montré leur soutien aux manifestants

/ Getty Images

« Pouvez-vous imaginer qu’à un moment de votre vie, quoi que vous disiez, fassiez ou pensiez, vous soyez tué ? Ils n’ont qu’un seul espoir. Laissez-les représenter le pays, jouer pour le peuple, tout le monde représente le peuple ici.

Plus de 400 manifestants auraient été tués lors d’une violente répression menée par les autorités depuis le début des manifestations, dont plus de 50 enfants.

Un certain nombre de supporters qui se sont rendus à Doha n’ont pas caché leur soutien aux manifestants, et parmi les banderoles exposées au stade international de Khalifa, il y en avait une qui disait : « Femmes, vie, liberté ».

Queiroz a ajouté : « Quand je fais le commentaire sur les Iraniens, bien sûr, tous les Iraniens dans le stade sont tous les bienvenus. Ils ont le droit d’être contents ou de critiquer l’équipe, ce n’est pas un problème. Ceux qui viennent déranger l’équipe avec des problèmes qui ne concernent pas seulement les opinions sur le football, ils ne sont pas les bienvenus car nos garçons ne sont que de simples garçons de football.

« Ces gosses, ils n’ont qu’un rêve : jouer au football. Ce n’est pas de leur faute si la Coupe du monde se passe en ce moment. Comme l’a dit le musicien : « laissez les enfants jouer le jeu ». S’il vous plaît. Laissez les enfants jouer au jeu parce que c’est ce qu’ils recherchent.

« Ils veulent représenter le pays comme n’importe quelle autre équipe nationale est ici. Toutes les équipes nationales ont des problèmes à domicile. Ces enfants, ils ne veulent que jouer au jeu, profiter du jeu. »

Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.