Skip to content
Centre-ville | Montréal promet une « expérience hivernale mémorable »

La Ville de Montréal a lancé mardi soir Les moments lumineux du cœur de l’île, une initiative qui promet une « expérience hivernale mémorable » au centre-ville de la ville. Quelque deux millions de dollars y sont accordés pour assurer la vitalité du quartier durement touché par la pandémie.


Montréal a invité les médias mardi soir au cœur du Square Phillips pour annoncer la relance hivernale du centre-ville de Montréal, chapeautée par la Downtown Alliance.

Places illuminées, spectacles, festivals et art public. C’est ce que promet l’initiative Les moments lumineux du cœur de l’îleun projet « rentable » pour le Québec, estime le directeur du centre-ville de Montréal, Glenn Castanheira.

« La porte d’entrée du tourisme au Québec est le centre-ville de Montréal, qui génère des retombées économiques importantes », a-t-il dit.

« Si les gens n’aiment pas venir au centre-ville, ils ne viendront pas. Ni pour le travail, ni pour le shopping et ni pour le reste. C’est une base essentielle pour la relance du centre-ville », a-t-il déclaré.

D’ailleurs, un récent sondage Léger révèle que 91 % des Montréalais se déplacent au centre-ville pour le plaisir. Pas moins de 56 % de la population québécoise et 62 % des touristes fréquentent également la région pour se divertir.

Un partenariat entre la Ville de Montréal, le Quartier des spectacles, la Corporation de développement commercial Centre-ville de Montréal, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Tourisme Montréal, Les moments lumineux du cœur de l’île vise ainsi à « faire rayonner » le centre-ville et le Quartier des spectacles, « le plus grand quartier culturel d’Amérique du Nord », a précisé la présidente de son conseil d’administration, Monique Simard.

Pas moins d’un demi-million de lumières seront suspendues au cœur de la ville pour mettre en valeur le patrimoine architectural, ainsi que les espaces publics et commerciaux. Glenn Castanheira a également précisé que l’ensemble de ces 12 kilomètres de luminaires représentent en consommation d’énergie sept sèche-linge et demi.

« Montréal est une métropole nordique de classe mondiale. Il est important pour la Ville de Montréal de célébrer cette nordicité et de l’associer à une offre culturelle accessible à l’ensemble de la population et aux touristes », a déclaré le ministre Pierre Fitzgibbon.

Le parcours d’œuvres interactives Luminothérapie du Quartier des spectacles sera à nouveau en mouvement pour une 13e édition, près de la patinoire réfrigérée de l’Esplanade Tranquille.

« Vous n’avez encore rien vu. L’année dernière, nous n’avons pas pu déployer [l’esplanade Tranquille] dans tout ce qu’elle serait […] Le Rockefeller Center doit rester debout. Notre patinoire va être très compétitive en Amérique du Nord », a déclaré Monique Simard.

La Chambre de commerce de Montréal met également la main à la pâte avec l’installation de plusieurs projets créatifs et sensoriels, dans le cadre de son initiative « J’aime travailler au centre-ville ».

Depuis la pandémie, environ 80% des travailleurs retournent dans les tours du centre-ville au moins un jour par semaine, a noté Glenn Castanheira. « Nous voulons continuer sur la lancée que nous avons en ce moment. Nous allons clairement dans la bonne direction, affirme-t-il. Vous devez d’abord créer la destination et tout le reste suit. »

Les visiteurs et les Montréalais pourront également profiter de plusieurs autres activités hivernales au cœur de la ville, dont le Grand Marché de Noël, des projections artistiques numériques, Montréal en lumière et le festival Noël dans le Parc.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.