Ces jumeaux siamois « araignées » sont nés avec trois jambes, quatre bras et un pénis

Avec une fréquence d’environ 1 naissance sur 50 000 à 1 naissance sur 100 000, l’arrivée de jumeaux siamois est un phénomène très rare. En Indonésie, des jumeaux siamois sont nés en 2018.

Alors très vite, ces bébés ont été surnommés « araignée« , d’un point de vue scientifique, on dit que ces jumeaux Tripus ischiopagus, c’est-à-dire qu’ils partagent un bassin commun. En effet, ils naissent avec trois jambes, dont deux fonctionnelles, quatre bras et un pénis. Ils partagent également une vessie, un rectum et un intestin. Les médecins pensent que l’un des jumeaux avait un rein sous-développé, appelé hypoplasie du rein gauche, tandis que l’autre n’avait qu’un seul rein.

Ce cas a été rapporté dans une revue médicale américaine le 12 mai 2024. Si ces enfants survivaient à la grossesse et à l’accouchement, ils étaient contraints de conserver la position allongée pendant les trois premières années de leur vie.

Aucun antécédent familial de problème médical ni aucune complication pendant la grossesse n’ont été signalés par les parents, qui ont déjà deux enfants plus âgés. Une équipe de chirurgiens a accepté d’effectuer une intervention chirurgicale pour amputer la troisième jambe, réaligner le tronc et stabiliser les hanches afin qu’ils puissent s’asseoir. « Nous avons reconstruit avec succès le bassin à l’aide de plaques de verrouillage, de vis corticales supplémentaires de 3,5 mm et d’un fil en acier inoxydable de 1,2 mm.« , ajoutent les auteurs qui rapportent ce cas.

L’opération a duré plusieurs heures, il n’y a eu aucune complication. Cette procédure a permis aux jumeaux de s’asseoir et potentiellement de se tenir debout.

Quitter la version mobile