« C’est une victoire pour le citoyen », salue le coprésident du Conseil national du numérique

« Il y a une vraie problématique de pollution cognitive qui devient très préoccupante pour les jeunes », a souligné Gilles Babinet.

Publié


Mise à jour


Temps de lecture : 9 minutes

Gilles Babinet, co-président du Conseil national du numérique, le 19 septembre 2019. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

« C’est une victoire pour le citoyen » a salué jeudi 25 avril sur franceinfo Gilles Babinet, co-président du Conseil national du numérique tandis que le réseau social TikTok a annoncé mercredi suspendre le fonctionnement de sa nouvelle application TikTok Lite. Il récompense les utilisateurs pour le temps passé devant les écrans. La Commission européenne a menacé de l’interdire à partir de mercredi soir, estimant qu’elle provoquait une addiction.

« C’est une victoire pour le citoyen et pour l’usager en général, car il y a un vrai problème de pollution cognitive qui devient très préoccupant pour les jeunes »a réagi Gilles Babinet. « Ce sont des modèles qui reposent effectivement sur le principe de l’addiction. Les plateformes et les réseaux sociaux présentent de nombreux avantages, mais il y a tout un biais dans les algorithmes introduits, qui visent spécifiquement à rechercher la dopamine. C’était très problématique. » il expliqua.