Cette ville lorraine perd des habitants depuis des décennies : voici comment elle compte y remédier

Voir mon actualité

Le 23 avril 2004, la toute dernière exploitation charbonnière de France fermait ses portes à Creutzwald (Moselle), en raison de la fermeture du puits de la Houve. Vingt ans plus tard, on constate que depuis la fin de l’activité charbonnière, la population de la ville n’a diminué que progressivement.

Dans 1990Creutzwald a compté 15 169 habitants. Lors du dernier recensement de l’Insee à 2021la ville frontalière allemande n’avait que 12 514.

Alors, quel est le plan d’action de la municipalité pour tenter d’endiguer le déclin de la population et attirer de nouveaux résidents ? Actualités Lorraines s’est entretenu avec le maire, Jean-Luc Wozniak.

Attirer les futurs travailleurs pour les grands projets industriels voisins

Jean-Luc Wozniak explique d’abord la situation de sa ville : « On ne nie pas le déclin démographique, mais il y a une stabilité autour du nombre de salariés à Creutzwald, puisqu’on reste autour de 6.000 emplois ».

Néanmoins, une des stratégies de la commune est de « jouer sur l’attractivité au-delà de l’interdiction communale », selon Jean-Luc Wozniak. « Il y a des projets industriels importants qui doivent voir le jour dans les années à venir au niveau du Quai Carling/Saint-Avoldavec un usine de production d’hydrogène vert et un autre pour la production de plastique recyclé », explique-t-il. Clairement, Creutzwald compte attirer une partie des futurs salariés de ces deux projets importants situés à seulement quelques kilomètres au sud.

Mais il n’y a pas que les voisins mosellans que Creutzwald compte attirer : il y a aussi les Allemands. «Certaines personnes qui travaillent en Allemagne ont du mal à y trouver un logement, nous souhaitons donc les accueillir également», soutient Jean-Luc Wozniak.

Vacance de logements, rénovation de bâtiments…

Pour cela, Jean-Luc Wozniak assure que la ville dispose encore de nombreux logements qui pourront être mis à disposition de ces futurs salariés. « En raison de la fin du charbon, il y a vacances en termes de logement», précise le maire de Creutzwald.

Vidéos : actuellement sur Actu

Une autre stratégie : une stratégie importante rénovation du bâtiment. « De nombreuses villes minières ont été construites. Aujourd’hui, la solution que nous recherchons est de rénover ce bâtiment. Une autre solution consiste à « détruire des bâtiments pour en reconstruire d’autres, plus petits et plus modernes », poursuit le maire.

Afin de diversifier la population de sa ville, Jean-Luc Wozniak souhaite attirer « des familles avec enfants dans des logements modernes ». La municipalité a fait construire un lotissement ces dernières années pour tenter d’atteindre cet objectif.

Pour autant, Jean-Luc Wozniak ne se lance pas dans la construction à outrance : « Nous avons la contrainte écologique de ne pas pouvoir artificialiser les sols, ce qui limite la possibilité de nouvelles constructions. »