Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Champion au tournoi ATP de Bâle : «Je suis définitivement de retour», déclare Félix Auger-Aliassime


Ce titre inattendu cette saison glané au tournoi ATP 500 de Bâle, dimanche, après des mois aussi difficiles, semble avoir redonné confiance à Félix Auger-Aliassime. «Je suis définitivement de retour», a déclaré le Québécois en entrevue sur le terrain, dans les minutes qui ont suivi son triomphe.

«Je laisse parler ma raquette, ça a toujours été ma devise», a également déclaré Félix. J’ai toujours eu la conviction que je pouvais être un joueur d’élite, mais j’ai éprouvé beaucoup de doutes cette saison concernant mes performances.

Trois victoires en 11 tournois

Ces doutes ont commencé en avril, lorsque le Québécois a dû sauter le tournoi Masters de Monte-Carlo pour soigner une blessure au genou droit.

Jusque-là, Auger-Aliassime n’avait pas connu une saison à la hauteur de ce qu’il avait affiché à la fin de l’année précédente, alors qu’il avait remporté trois trophées de suite et enchaîné 16 victoires.

Mais tout s’est quand même bien passé : une demi-finale à Doha, un quart de finale à Indian Wells et aussi un huitième de finale à l’Open d’Australie.

L’absence n’a finalement duré qu’un seul tournoi, ce qui peut paraître rassurant. Mais la douleur persistait. A tel point que la « FAA » a perdu ses repères. Entre fin avril et début octobre, il n’a remporté que trois victoires en 12 épreuves, si l’on inclut la Laver Cup.

PhotoAFP

Des temps difficiles et un nouveau défi

Car même si le Québécois, aujourd’hui âgé de 19 anse joueur mondial après avoir débuté la saison au sixième rang, a déclaré à Toronto qu’il jouait désormais sans douleur et qu’il avait besoin de reprendre confiance en son jeu.

« J’ai traversé plusieurs moments difficiles », a réitéré Félix après avoir battu le Polonais Hubert Hurkacz, 11 ans.e au monde dimanche.


Champion au tournoi ATP de Bâle : «Je suis définitivement de retour», déclare Félix Auger-Aliassime

PhotoAFP

« Cette année, j’ai fait face à un nouveau défi, celui d’être loin des courts, de disputer des tournois en prenant notamment des analgésiques », a poursuivi le tenant du titre en Suisse. C’en est encore un aujourd’hui.

« C’était une saison difficile dans l’ensemble, mais (cette victoire) est ultra particulière, encore plus que l’an dernier. »



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page