Chelsea poursuit sa montée vers l’Europe

Christopher Nkunku, Noni Madueke et Marc Cucurella.
Toby Melville / REUTERS

Les Blues ont signé une quatrième victoire consécutive face à Brighton (2-0) et ne comptent désormais plus que trois points de retard sur Tottenham et la 5e place.

Chelsea a remporté une quatrième victoire en championnat, mercredi à Brighton (2-0) en match en retard : une fin de saison idéale qui permet aux « Blues » de renforcer leurs chances de qualification européenne. Les Londoniens ont poussé les « Seagulls » dans la crise grâce au 22e but de Cole Palmer (34e, 1-0) cette saison en Premier League, puis une réalisation de Christopher Nkunku (64e, 2-0), servi par son compatriote Malo Gusto.

La cinquième place détenue par Tottenham (63 points), avec trois points d’avance, semble inaccessible pour l’équipe de Mauricio Pochettino (60 pts) avant l’ultime journée, dimanche. Mais Chelsea semble bien parti pour décrocher la sixième place finale, synonyme de qualification pour la Conference League, voire pour la Ligue Europa si Manchester City remporte la FA Cup le 25 mai contre son voisin United.

Le club de l’ouest londonien a repoussé à trois longueurs son concurrent le plus menaçant, Newcastle (7e, 57 pts), battu 3-2 dans le même temps par Manchester United (8e, 57 pts).

Nkunku, buteur avant la liste

Un match nul suffira dimanche contre Bournemouth, à domicile, pour assurer la sixième place. Cette issue serait un « happy end » presque inattendu pour les « Bleus », avec un début de saison raté et une infirmerie longtemps remplie, notamment par leur phrase de rookie Nkunku.

Le Français, revenu à la compétition début mai, est entré avant la pause en remplacement de Mykhailo Mudryk, blessé, et a inscrit son troisième but de la saison, à la veille de l’annonce de Didier Deschamps pour l’Euro-2024. Chelsea a frissonné en fin de match après l’exclusion du capitaine Reece James (88e), coupable d’un mauvais geste, puis la réduction du score signée Danny Welbeck (90e+8). Mais il a tenu bon face à Brighton, le dixième, qui a essuyé mercredi sa cinquième défaite en neuf matches.

Newcastle est le grand perdant de la soirée après sa défaite à Old Trafford, où la jeunesse de Manchester United a fait la différence : Kobbie Mainoo (31e, 1-0), 19 ans, puis Amad Diallo (57e, 2-1) et Rasmus Hojlund (84e, 3-1), tous deux âgés de 21 ans, a marqué pour les « Diables Rouges ». L’équipe d’Erik ten Hag laisse derrière elle une série de trois matches sans victoire en championnat et garde un peu d’espoir avant la finale de la « Cup » dans dix jours à Wembley.

Quitter la version mobile