Skip to content
Chelsea publie une déclaration après que le propriétaire de la sanction du gouvernement britannique, Roman Abramovich

À la lumière des sanctions imposées par le gouvernement britannique à Roman Abramovich, Chelsea a publié une déclaration et a confirmé qu’il envisageait de parler au gouvernement afin de laisser le club fonctionner normalement. Cela vient des liens d’Abramovich avec la Russie et le président Vladimir Poutine.

Avec Roman Abramovich confirmant, il y a un peu plus d’une semaine, qu’il voulait vendre Chelsea, il a vu une vague d’émotions des fidèles de Chelsea envers leur propriétaire. Cependant, les Blues et leurs joueurs ont été placés dans un état d’incertitude maintenant après que le gouvernement britannique a confirmé, plus tôt jeudi, qu’ils avaient imposé des sanctions à Abramovich, ce qui signifie que toute vente du club a été suspendue. Cela aurait ébranlé les joueurs, beaucoup s’inquiétant désormais de leur avenir et de la direction du club.

De plus, le gouvernement britannique a imposé des restrictions financières strictes au club, notamment la non-embauche de nouveaux joueurs, la distribution de nouveaux contrats et quelques autres restrictions. Mais Chelsea a été autorisé à fonctionner normalement, ce qui signifie qu’ils joueront leurs matchs et cela a été confirmé par une déclaration du club. Cependant, il a également révélé que les Bleus allaient avoir une conversation avec le gouvernement afin de modifier la licence pour « permettre au club de fonctionner le plus normalement possible ».

« Chelsea Football Club a été informé que son propriétaire Roman Abramovich a été sanctionné par le gouvernement britannique. En vertu de sa propriété à 100 % du Chelsea FC plc et des entités affiliées, le Chelsea FC serait normalement soumis au même régime de sanctions que M. Abramovich. Cependant, le gouvernement britannique a délivré une licence générale qui permet au Chelsea FC de poursuivre certaines activités », indique le communiqué sur le site Internet du club.

« Nous allons disputer aujourd’hui nos matchs des équipes masculines et féminines contre Norwich et West Ham, respectivement, et avons l’intention d’engager des discussions avec le gouvernement britannique concernant la portée de la licence. Cela inclura la demande d’autorisation pour que la licence soit modifiée afin de permettre au Club de fonctionner aussi normalement que possible. Nous demanderons également des conseils au gouvernement britannique sur l’impact de ces mesures sur la Chelsea Foundation et son travail important dans nos communautés.

« Le Club mettra à jour plus loin quand il sera approprié de le faire. »

Suivez-nous sur Facebook ici

Restez connecté avec nous sur Twitter ici

Aimez et partagez notre page Instagram ici



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.