Skip to content


La star de la pop devenue nageuse Cody Simpson a poursuivi son ascension fulgurante après avoir obtenu une place dans l’équipe australienne pour les championnats du monde du 100 m papillon.

Simpson a nagé en 51,96, exactement la note requise pour se qualifier pour l’équipe, lors de la finale du 100 m papillon aux championnats d’Australie de natation, terminant troisième derrière le vainqueur Matthew Temple (51,50) et Kyle Chalmers (51,67).

Ce fut un temps époustouflant pour le joueur de 25 ans, dont le précédent meilleur temps au 100 m papillon avant la compétition était de 52,9. Avec Chalmers sur le point de sauter les championnats du monde, cela signifie que Simpson sera probablement sélectionné dans l’équipe malgré sa troisième place dans l’épreuve.

LIRE LA SUITE: Le frappeur sud-africain compte 31 points retirés de son record de test

LIRE LA SUITE: Les coqs planifient un raid pour pincer le clone adolescent d’Inglis

LIRE LA SUITE: Ce qui a « inquiété » Gould des semaines avant l’appel de Barrett

Suite à ses efforts incroyables, Simpson a repoussé les suggestions des opposants selon lesquelles son retour dans la piscine n’était qu’une question de publicité, qualifiant la perspective de faire de l’équipe australienne un « rêve devenu réalité ».

Cody Simpson se qualifie pour les Championnats du monde, Matthew Temple remporte le titre du 100 m papillon, Kyle Chalmers

« Ce n’était certainement pas (un coup publicitaire), ça ne l’a jamais été », a-t-il déclaré à Amazon Prime Video.

« J’ai bien nagé ce matin et il y a tellement de progrès par rapport à l’année dernière. Je me suis cassé le cul toute l’année, donc c’est incroyable de voir des résultats comme celui-ci porter leurs fruits.

« J’espérais pouvoir aller un peu plus vite ce soir, mais passer sous (le temps de qualification) est un vrai rêve. Je n’avais aucune idée que cela allait arriver cette rencontre, donc je suis à travers le toit.

« Je n’ai commencé à m’entraîner qu’il y a un peu moins de deux ans après environ 10-11 ans hors de l’eau et je ne pensais même pas que je serais compétitif à distance et même en course jusqu’à cette année au plus tôt. Donc, potentiellement faire une équipe n’est déjà qu’un bonus sur le chemin de Paris. »

Pour une dose quotidienne du meilleur de l’actualité et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Sports Grp1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.