Skip to content
Collision avec un camion-citerne |  Le piéton a succombé à ses blessures.

L’homme de 34 ans, saisi par le conducteur d’un camion-citerne puis traîné plusieurs mètres sous les roues de l’engin à Montréal dimanche, a succombé à ses blessures dans la nuit qui a suivi la collision.

Publié à 21h29

Collision avec un camion-citerne |  Le piéton a succombé à ses blessures.

Lila Dussault
La presse

« C’était un bon vivant, il avait bon cœur », témoigne Dany Boulet, un itinérant rencontré près de la rue Sainte-Catherine lundi après-midi. M. Boulet, 50 ans et originaire de l’Abitibi-Témiscamingue, n’était pas sur les lieux au moment de la collision de la veille. Cependant, il affirme avoir côtoyé la victime, dont il a préféré dissimuler le nom. « Je suis parti juste avant, une chance, souligne-t-il. Mais les gens disent que c’est triste, déplorable. »

Collision avec un camion-citerne |  Le piéton a succombé à ses blessures.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

« C’était un bon vivant, il avait bon cœur », témoigne Dany Boulet, un itinérant rencontré près de la rue Sainte-Catherine lundi après-midi.

La scène d’horreur s’est déroulée au coin du boulevard De Maisonneuve et de l’avenue De Lorimier. À cet endroit, situé à la sortie du pont Jacques-Cartier, les piétons doivent traverser cinq voies de circulation pour se rendre de l’autre côté de la rue. C’est aussi l’un des endroits préférés pour recueillir les vagues d’automobilistes arrivant du pont.

Le dimanche, des effets personnels, dont ce qui semblait être une raclette à vitre (racletteen anglais), étaient également éparpillés sur la chaussée sur plusieurs mètres sur les lieux de l’accident, avait noté La presse.

Collision avec un camion-citerne |  Le piéton a succombé à ses blessures.

PHOTO PHILIPPE BOIVIN, archives LA PRESSE

Le dimanche, des effets personnels, dont ce qui semblait être une raclette à vitre (racletteen anglais), étaient également éparpillés sur la chaussée sur plusieurs mètres sur les lieux de l’accident, avait noté La presse.

Lundi, l’enquête du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) était toujours en cours pour tenter de comprendre comment l’accident a pu se produire, a indiqué Raphaël Bergeron, porte-parole du SPVM. « Pour une raison encore inconnue », la victime s’est retrouvée sous les roues du camion et a été traînée sur plusieurs mètres, a indiqué la veille le SPVM.

La victime, un homme de 34 ans, a été transportée dimanche à l’hôpital dans un état critique. Son état s’était stabilisé en début de soirée, mais il a finalement succombé à ses blessures dans la nuit de dimanche à lundi.

Le chauffeur du camion-citerne n’a pas été blessé, mais a tout de même été pris en charge par la police sur les lieux du drame pour choc post-traumatique.

Le nombre de piétons tués sur les routes du Québec augmente d’année en année, rapporte récemment La presse. Le 30 mars dernier, un homme dans la soixantaine a également perdu la vie dans le quartier du Vieux-Rosemont à Montréal après avoir été renversé par un chauffard à la sortie d’une ruelle.

Avec Vincent Larin, La presse


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.