Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Comment les Blues et les Maroons s’aligneront pour le premier match après les surprises de la sélection printanière de Fittler et Slater




Le nouvel entraîneur du Queensland Billy Slater a suivi son homologue Brad Fittermène en inaugurant du sang neuf et en faisant des appels audacieux à la table de sélection, abandonnant la star des Titans David Fita de l’ouverture de la série State of Origin.

Slater a appelé six débutants – Cowboys young guns Reuben Cotter, Tom Dearden, Murray Taulagi et Jérémie Nanaï, Duo de Broncos Selwyn Cobbo et Patrick Carrigan. Dearden sera le 18e homme et Taualgi sera dans la réserve lorsque les équipes s’épuiseront au stade Accor mercredi prochain.

L’omission de Fifita est la plus grande surprise de Slater après que le deuxième rameur de la Gold Coast ait réussi son retour après une blessure au genou contre Brisbane vendredi dernier. Les Titans ont ensuite annoncé qu’il serait de toute façon absent après avoir aggravé la blessure.

Fittler a fait une série d’appels de sélection surprise pour Origin I lorsqu’il a nommé son équipe de 22 joueurs avec Daniel Tupou, Ryan Matterson et Nicho Hynes devancer les piliers du Blues Josh Addo-Carr, Jake Trbojevic et Angus Crichton.

Il a continué à faire sourciller avec son alignement le jour du match avec Jack Wighton commencer au centre, envoyer débutant Stephen Crichton sur le banc en tant qu’utilitaire et Hynes en tant que 18e homme.

Attaquant vétéran Tyson Frizell a raté le cut, relégué dans la réserve aux côtés de son coéquipier des Knights Jacob Saifitile talonneur des Panthers Api Koroisau et Coqs jeune flingue Joseph Sualiqui a été intégré à l’équipe étendue de 22 hommes de NSW pour acquérir une certaine expérience du camp.

Comment ils vont s’aligner

Nouvelle-Galles du Sud

  1. James Tedesco © : Passe une audition pour le poste de capitaine des Kangourous pour la Coupe du monde de fin d’année, est le favori pour obtenir le feu vert devant son homologue des Maroons, Daly Cherry-Evans.
  2. Brian To’o : A raté six matchs en raison d’une blessure au genou, mais est revenu à son meilleur niveau de consommation de mètres à Penrith au cours du mois dernier.
  3. Kotoni Staggs : L’arme d’attaque la plus dynamique de Brisbane fait ses débuts au niveau Origin et le joueur de 23 ans a reçu son bord droit préféré, ce qui signifie qu’il devrait conserver sa place pour le deuxième match avec une solide performance même si Latrell Mitchell surmonte sa blessure aux ischio-jambiers.
  4. Jack Wighton : Un choix surprise au centre gauche devant Stephen Crichton mais Fittler est fan de son style physique au niveau Origin. Le cinq-huitième de Canberra a disputé cinq de ses neuf matchs avec les Blues dans les centres.
  5. Daniel Tupou : A la hauteur pour correspondre aux raids aériens attendus du Queensland, ce qui lui a valu un clin d’œil controversé sur le flanc gauche devant Josh Addo-Carr. A joué quatre Origins en 2014-15 et les trois matchs de la défaite de la série 2020, mais n’a pas été utilisé l’année dernière.
  6. Jarome Luai : Marqueur coriace, il n’a pas été trop impressionné par la forme de son club à Penrith, mais sa combinaison avec Nathan Cleary est la meilleure de la LNR et ils ont prouvé à Origin et en finale l’année dernière qu’ils pouvaient faire le travail au plus haut niveau. .
  7. Nathan Cleary : Joueur le plus complet de la LNR, une solide série Origin devrait lui permettre de devancer Daly Cherry-Evans pour le maillot Kangaroos No.7 à la Coupe du monde.
  8. Payne Haas : Les drames contractuels l’ont pesé lors de la victoire de Brisbane sur les Titans, les fans des Broncos le huant. Haas n’a commencé que dans deux de ses sept Origines mais mérite d’être dans l’équipe de course pour que les Bleus puissent prendre l’ascendant précoce au milieu.
  9. Damien Cook : Est très surveillé au niveau du club mais a été retenu à juste titre devant Api Koroisau de Penrith. Il n’est pas garanti de garder sa place dans les Kangourous devant Harry Grant, donc une solide série Origin est essentielle à ses prétentions à la Coupe du monde.
  10. Paulo junior : L’un des trois anguilles de la rotation avant NSW, il offre aux Blues un subtil point de différence avec son habileté avant et après l’impact.
  11. Cameron Murray : A fait un retour précoce réussi après une opération mineure à l’épaule lors de la ronde 12. Le verrou de South Sydney était vital pour les Blues jouant sur un avantage lors des trois matchs de l’année dernière.
  12. Tariq Sims : Seuls les Dragons savent pourquoi ils déchargent des Sims vers la tempête alors qu’ils gardent d’autres vétérans qui contribuent beaucoup moins que leur seul représentant Origin à part Ben Hunt.
  13. Isaah Yeo : En superbe forme pour être deuxième du classement Dally M. Ses talents de joueur de balle au niveau du club ne sont pas aussi essentiels dans Origin, mais il a également la capacité aérobie élevée pour faire la montagne de travail dont NSW a besoin de ses rameurs arrière.
  14. Stephen Crichton : Peut remplir n’importe où dans les arrières extérieurs, ce qui signifie que Wighton peut passer aux moitiés ou aux avants si nécessaire.
  15. Liam Martin : Aussi habile sur un bord qu’au milieu, son injection dans la mêlée signifiera qu’il n’y a pas de répit pour Queensland.
  16. Reagan Campbell-Gillard : De retour en bleu ciel pour la première fois depuis son seul Origin 2018, il ne jouera probablement pas de grosses minutes mais on lui dira de se déchirer de chaque côté de la mi-temps.
  17. Ryan Matterson : Fittler aime les attaquants de banc avec polyvalence et après avoir été abandonné par Parramatta à la fin de la saison dernière, Matterson a revigoré sa carrière en passant beaucoup de temps en tant qu’attaquant central. En tant que l’un des rares talents de haut niveau sans contrat à la fin de la saison, il est en attente d’une forte augmentation de salaire partout où il signera son prochain contrat.
  18. Nicho Hynes : Sa polyvalence signifie qu’il est l’option parfaite en tant que joueur de réserve. C’est mieux que d’être laissé de côté, mais après avoir rempli ce rôle pour Melbourne lors d’une grande finale et les Blues lors du troisième match l’an dernier, ce n’est pas celui qu’il voudra trop de fois.
  19. Tyson Frizell : La forme de son club n’a pas été à la hauteur de ses normes élevées habituelles, mais c’est un professionnel total qui veillera à ce que les attaquants inexpérimentés des Blues soient prêts pour le match.
  20. Jacob Saifiti : Un peu une sélection du champ gauche qui a été solide pour Newcastle sans être spectaculaire.
  21. Joseph Suali : Le jeune coq est apparemment dans l’équipe pour s’imprégner de l’expérience lorsqu’il fera le saut dans le futur. Avec la façon dont Fittler aime lancer des balles courbes de sélection, ce ne serait pas trop un choc s’il obtient une course plus tard dans la série de cette année.
  22. Api Koroisau : A été lourdement sanctionné après avoir enfreint les protocoles du camp l’année dernière. Sera autorisé à partir officiellement cette fois-ci pour jouer pour Penrith vendredi contre Canterbury.

Queensland

  1. Kalyn Ponga : Un joueur de gros calibre qui a excellé lors de ses quatre matches avec les Maroons. Les fans des Knights aimeraient pouvoir en voir plus au niveau du club.
  2. Selwyn Cobbo : Seulement 19 matchs dans sa carrière dans la LNR chez les Broncos, il sera ciblé par les botteurs des Blues dans ce qui sera probablement des conditions glissantes mercredi soir prochain au stade Accor même si la pluie reste à l’écart.
  3. Valentin Holmes : A rajeuni sa carrière chez les Cowboys en passant au centre après avoir échoué à retrouver sa forme de 2019 à l’arrière l’année dernière. Probablement le buteur du Queensland devant Ponga.
  4. Dan Gagaï : Avec 11 essais en 19 origines, le centre vétéran est cinquième au classement de tous les temps et se déplacera aux côtés de son entraîneur, Billy Slater, et d’une autre légende des Maroons à Dale Shearer dans une part de troisième avec son prochain quatre points. Greg Inglis (18 ans) et Darius Boyd (17 ans) sont sains et saufs pour le moment.
  5. Xavier Coates : A rectifié les problèmes de sa défense qui le tourmentaient à Brisbane et a été un joueur hors pair pour le Storm cette saison avec 11 essais en autant d’apparitions.
  6. Cameron Munster : Aime la grande scène. Sa personnalité masculine alpha peut se traduire par des efforts gagnants comme sa campagne pour la médaille Wally Lewis 2020, mais peut également se retourner contre lui comme la grande finale quelques années plus tôt lorsqu’il s’est retrouvé deux fois dans la poubelle.
  7. Daly Cherry-Evans : Est devenu son rôle de leader au cours des dernières années, mais fait face à la concurrence sur deux fronts de Tedesco et Cleary pour les rôles de capitaine et de demi-arrière avec les Kangourous à la Coupe du monde.
  8. Tino Fa’asuamaleaui : Le seul attaquant des Titans qui a été à la hauteur de sa réputation cette année, il a été dur avec sa propre performance quand ils ont craché une grosse avance à Brisbane le week-end dernier, mais contrairement au niveau du club, il peut se concentrer sur son rôle de raid de bélier avec les Maroons. sans se soucier de porter ses coéquipiers.
  9. Ben Hunt : Passera probablement à un rôle de verrouillage de petite balle lorsque Harry Grant entrera sur le terrain. En pleine forme chez les Dragons pour mener le décompte de la médaille Dally M à mi-parcours de la saison.
  10. Josh Papali : Bien qu’il ait l’impression d’être là depuis toujours, le vétéran des Raiders vient tout juste d’avoir 30 ans et avec 20 origines déjà à son actif, il dépassera la royauté des Maroons comme Shane Webcke, Cooper Cronk et Trevor Gillmeister sur la liste de tous les temps des jeux joués si il s’adapte pour les trois matches cette année.
  11. Kurt Capewell : Sa polyvalence de pouvoir jouer dans les arrières extérieurs signifie que le Queensland peut se permettre de transporter un talonneur spécialisé à Harry Grant sur le banc avec trois attaquants.
  12. Felise Kaufusi : Pas aussi dominant qu’il l’était autrefois au niveau du club, mais toujours plus qu’un casse-tête pour les packs adverses.
  13. Ruben Cotter : A riposté à de graves chirurgies du genou pour établir sa place en tant que battement de cœur du peloton des Cowboys. Cotter devrait prospérer dans l’intensité de l’arène d’origine où l’huile de coude est valorisée plus que les compétences élaborées.
  14. Harry Grant : A raté la victoire de Melbourne sur Manly lors de la ronde 12 avec un problème à la cuisse, mais ça va pour les Maroons. Il a fait l’un des débuts récents les plus mémorables de la troisième victoire du Queensland en 2020, mais n’a joué à Origin I que l’année dernière en raison d’une déchirure aux ischio-jambiers.
  15. Lindsay Collins : A regardé à la maison dans une entreprise d’élite lors de sa première incursion dans Origin en 2020 et aurait également joué les trois matchs l’année dernière si ce n’était pour l’année ACL qui a mis fin à sa saison plus tôt.
  16. Patrick Carrigan : Un autre joueur qui s’est frayé un chemin sur la piste du retour après une reconstruction du genou. À ses débuts, le jeune Bronco a la capacité de jouer de longues minutes si des blessures perturbent les plans de Slater.
  17. Jérémie Nanaï : Les Maroons réclament un attaquant avec un jeu de jambes tardif pour ouvrir un match grand ouvert. Slater retardera probablement le saumurage de Nanai jusqu’à la fin de la première mi-temps, où il pourrait faire des ravages contre des défenseurs fatigués.
  18. Tom Dearden : Quitter les lumières brillantes de Brisbane pour les Cowboys a fait des merveilles pour le jeune meneur de jeu qui a maintenant également des côtelettes défensives plus solides pour compléter ses compétences d’attaque intelligentes.
  19. Jai Flèche : A bien performé pour Souths, sa rétrogradation dans la réserve pourrait donc avoir plus à voir avec le drame qu’il a causé lorsqu’il a été découvert qu’il avait enfreint les règles de biosécurité dans le camp l’année dernière.
  20. Thomas Fleger : A eu son premier aperçu d’Origin lors de la victoire de consolation de l’année dernière dans la finale de la série. A savouré le défi de jouer en compagnie d’élite et obtiendra probablement une autre course plus tard dans cette série.
  21. Hamiso Tabuai-Fidow : Un autre joueur qui a tiré le meilleur parti de son appel à Origin III l’année dernière et qui aurait probablement été dans la course de sa saison 2022 n’avait pas été interrompu depuis un mois avec un problème de genou.
  22. Murray Taulagi : A eu du mal à s’établir au niveau de la LNR lorsqu’il a fait un essai au centre, mais a débuté comme ailier au cours des 12 derniers mois, marquant 10 essais l’an dernier et sept en 12 matchs en 2022.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page