Skip to content
« Contre la vrille, je sais que j’ai encore quelques coups »


Le frappeur australien Steve Smith est l’un des meilleurs joueurs de rotation de l’équipe en ce moment.

Le frappeur droitier a en moyenne plus de 40 ans en Inde, au Sri Lanka et au Pakistan. Smith aura un rôle énorme à jouer lorsque les visiteurs affronteront les Lankais dans une série de tests de deux matchs. L’Australie était à la réception d’un score de 3-0 la dernière fois qu’elle a joué le format le plus long de la nation insulaire.

Plus tôt cette année, jouant pour la première fois au Pakistan, Smith a marqué 226 points en quatre manches avec trois cinquante à son actif. Les surfaces largement plates ont fini par être en faveur de l’Australie alors qu’elle remportait une victoire 1-0 en série dans le sous-continent.

Steve Smith cherchera à changer son approche contre la balle tournante dans la prochaine série de tests, pour laquelle sa préparation normalement obsessionnelle a été freinée #SLvAUS cricket.com.au/news/steve-smi…

Estimant qu’il aurait dû convertir sa cinquantaine en gros scores au Pakistan, Steve Smith a déclaré sur le podcast « Unplayable »:

« J’ai probablement eu trois occasions d’en obtenir des centaines au Pakistan, je ne les ai tout simplement pas tout à fait convertis. J’ai l’impression que mes plans étaient dans un endroit assez décent, mais j’aurais pu potentiellement être un peu plus agressif contre le spin là-bas, et joué quelques coups de plus. »

L’ancien capitaine a également parlé de changer de vitesse en fonction de l’état du ballon. Il a dit:

« Quand la balle devient un peu plus molle, elle s’inverse, vous devez la retenir jusqu’à ce que vous obteniez votre moment pour devenir un peu plus agressif. Mais contre la rotation, je sais que j’ai quelques coups de plus que je peux potentiellement faire ressortir et mettre un peu plus de pression sur le quilleur. »

La série Test contre le Sri Lanka débutera le 29 juin au stade international de Galle. Smith aura également un œil sur la difficile série de quatre matchs contre l’Inde au début de l’année prochaine.


« C’est probablement la chose la plus difficile d’affronter une balle renversée » – Steve Smith

L’Australie a marqué son premier voyage au Pakistan en plus de 23 ans avec une mince victoire 1-0 en série après une victoire palpitante lors du test final. Usman Khawaja et Steve Smith ont joué avec la batte pour les visiteurs contre une puissante unité de bowling dirigée par Shaheen Afridi.

Steve Smith est sans doute le meilleur joueur étranger de spin dans le cricket mondial actuel, qu’en pensez-vous ? #AUSvsIND #cricitwithbadri

Affirmant qu’il était difficile de jouer des coups agressifs contre le swing inversé, Smith a déclaré :

« Je battais aussi à des stades où le ballon s’inversait assez gros et je sais qu’en tant que frappeur venant ensuite, c’est probablement la chose la plus difficile d’affronter un ballon inversé sur ce genre de guichets contre de bons quilleurs à (Shaheen) Afridi et Hasan Ali. »

Il ajouta:

« Donc, c’est jouer le jeu et être patient et jouer le tempo, dont nous avons beaucoup parlé au Pakistan; contre le nouveau ballon, vous pouvez jouer quelques coups de plus, comme je l’ai fait lors du troisième test quand je suis entré un peu plus tôt , et j’ai éliminé certaines limites tôt. »

Steve Smith est actuellement aux prises avec une blessure au quad et n’a pas participé aux récentes défaites de l’ODI de l’Australie contre le Sri Lanka au stade R Premadasa de Colombo.


Intéressé par des sports autres que le cricket ? Trouvez plus de détails ici



Sports Grp1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.