Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Coup de gorge : il est accusé d’être un meurtrier


Le joueur dont le patin a tranché la gorge d’Adam Johnson, Matt Petgrave, est la cible de messages haineux sur les réseaux sociaux.

Il est notamment accusé d’être un « meurtrier » et plusieurs ont estimé que le défenseur de 31 ans devrait « être en prison ».

• Lire aussi : Coup de gorge : réactions à la mort d’Adam Johnson

• Lire aussi : Un ancien joueur des Penguins décède après avoir reçu un patin au cou

Lors de l’affrontement de samedi de l’Elite Ice Hockey League (EIHL) entre les Nottingham Panthers et les Sheffield Steelers, Johnson a reçu la lame de Petgrave directement dans le cou lorsque les deux patineurs sont entrés en collision. L’ancien joueur des Penguins de Pittsburgh est décédé des suites de ses blessures.

« Il ne devrait y avoir aucune raison de lever un patin en direction d’une autre personne. C’est juste méchant et imprudent », a écrit @sometimesjoey sur X.

« Pourquoi a-t-il levé la jambe en l’air ? Les patins doivent être au sol et non dans les airs. Ce n’était pas un accident », a ajouté @lookingup52.

« Littéralement un coup de pied intentionnel. La vidéo complète est absolument déchirante à regarder. Il s’agit d’un homicide intentionnel », a déclaré @UseCmnSensePlz.

Petgrave aurait également reçu de nombreuses menaces de mort et aurait pris la décision de rendre privés ses comptes sur les réseaux sociaux.

Le Torontois dispute actuellement sa deuxième saison avec les Steelers, ayant gravi les échelons du hockey professionnel depuis 2016-2017. Le hockeyeur de 31 ans a notamment porté les couleurs du Rocket de Laval lors de 12 matchs en 2017-2018.

La police du South Yorkshire a déclaré qu’elle « enquêtait sur les circonstances entourant l’incident ».



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page