Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Coup d’État manqué contre Poutine : quand les médias s’emballent


Pendant plus de 24 heures, les médias occidentaux se sont emportés : ils ont cru qu’Evgueni Prigogine, à la tête du groupe Wagner, allait renverser Vladimir Poutine. Car l’homme avait lancé ses chars et semblait décidé à les faire parader à Moscou.

La rumeur disait que Poutine avait paniqué et était sur le point de quitter le Kremlin. La rumeur veut que le pouvoir tremble devant les cruels mercenaires.

mercenaires

Les ennemis de Poutine se sont réjouis : le tyran était sur le point de tomber. Ils ne se sont pas demandé si son éventuel successeur serait encore pire que lui, ce qui semblait être le cas.

Puis soudain, l’histoire s’est retournée, elle s’est retournée, avec les chars et les troupes de Wagner. Ils retournèrent dans leur caserne.

Apparemment, le chef mercenaire a compris que son putsch ne fonctionnerait pas. Il s’est enfui en Biélorussie. Poutine sort de cette épreuve affaibli, mais toujours en place.

Que retenir de cette séquence ?

Avant tout, qu’il faut se méfier de toute forme de battage médiatique quand on parle de la vie politique d’un peuple dont la psychologie nous échappe, dont la culture nous est foncièrement étrangère.

Ensuite, que les « experts » sont trop souvent capables de dire une chose le matin, et l’inverse l’après-midi, avec le même ton de certitude.

nuances

De même que la guerre et même la politique connaissent moins la vérité que la propagande. Nous avons tendance à croire ce que nous voulons croire, quels que soient les faits.

Mais nous ne gagnons rien à enfermer le monde dans des catégories idéologiques qui nous rassurent plus qu’elles ne nous éclairent.

Entre le bien absolu et le mal radical, il existe des centaines de nuances de moindre, de pire et même de pire. Hélas, les médias oublient d’apporter ces nuances nécessaires.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page