Skip to content
DCE et Hunt brillent alors que le PM XIII met l’épée à travers PNG Kumuls




Cela a été une ombre sur 1000 jours, mais finalement, une équipe en vert et or représentant l’Australie est entrée sur le terrain dans le sport de la ligue de rugby.

Le score final de 64-14 était fondamentalement hors de propos compte tenu de l’occasion, bien qu’il ait permis à plusieurs d’obtenir les honneurs de représentant pour l’Australie et d’autres, notamment Ben Hunt et Daly Cherry-Evans, pour défendre leur cause pour l’équipe de la Coupe du monde.

Hunt a produit une marque de commerce 40/20 et a dirigé le jeu à partir d’une moitié factice, tandis que DCE jouait dans la veste de costume proverbiale pendant la majeure partie de la soirée. Parmi les prétendants marginaux, Josh Addo-Carr et Matt Burton en ont probablement fait assez, tout comme Tino Fa’asuamaleaui.

Ce n’est pas qu’aucun de ce trio n’était dans le doute, mais toutes les inquiétudes persistantes qu’il aurait pu y avoir autour du temps libre et de la forme, ayant été réduites à regarder en raison des finales de la LNR, ont été anéanties.

Oui, ce n’était pas les Kangourous ; ou du moins pas la bonne version. Quiconque restait en finale manquait, évidemment, plus un bon coup de talent qui aurait pu être sur le pont. Parmi les finalistes éliminés, seul le contingent des Coqs a joué.

Ce n’était pas non plus la bonne version de PNG. Ils ont été dépouillés de leur talent dans la LNR et la Super League et la plupart de leurs joueurs nationaux de la Digicel Cup étaient à la maison, avec leur grande finale jouée hier.

C’était essentiellement une sélection QCup, à l’exception des deux grands finalistes, qui ont joué hier.

Mais le match du PM XIII ressemblait et se sentait, si vous plissiez les yeux, comme du football international. Après trois ans, c’est une sorte de jalon, même s’il s’agissait de la cinquième place de l’Australie contre la seconde de la PNG.

Meninga pourrait s’interroger sur une période prolongée au cours de laquelle les Kumuls étaient la meilleure équipe, en particulier de part et d’autre de la pause.

Même sans Justin Olam, Alex Johnston et Xavier Coates, les Kumuls étaient plus dangereux qu’ils n’auraient dû l’être.

En plus de leur talent dans la LNR, ils ont raté Lachlan Lam, leur cinq-huitième et rameur arrière Rhyse Martin, qui a joué pour Leeds lors de la grande finale perdante de la Super League ce matin.

Tout cela vient avec le contexte que l’Australie était loin au moment de la riposte de la PNG. Pendant une grande partie de la première mi-temps, ils ont dépassé le temps avec leurs essais.

DCE a pris la défense ouverte pour Nat Butcher après seulement 90 secondes, avant que Matt Burton et Addo-Carr ne renouvellent leur relation avec les Bulldogs.

CLIQUEZ ICI pour un essai gratuit de sept jours pour regarder la LNR sur KAYO

Fa’asuamaleaui, presque le dernier Samoan debout chez les Kangourous après une série de défections, en a imposé un à Angus Crichton, avant que Burton, Selwyn Cobbo et Jake Averillo ne se retrouvent sur la feuille de match.

38-0 n’a pas flatté le XIII du Premier ministre à ce stade. Pourtant, les Kumuls sont robustes et constamment prêts à se battre. Ils ont continué à lancer des coups sûrs en défense et, bien que moins pétillants en attaque, l’enthousiasme était irréprochable.

La récompense est venue lorsque Kyle Laybutt, un pilier de la PNG, a trouvé Edene Gebbie, leur meilleure de la nuit, avec une longue passe de recherche qui a révélé la tendance d’Addo-Carr à rester coincé entre le ballon et son ailier.

BRISBANE, AUSTRALIE – 25 SEPTEMBRE : l’Australien Daly Cherry-Evans passe le ballon lors du match international entre les PM masculins australiens XIII et les PM masculins PNG XIII au Suncorp Stadium le 25 septembre 2022 à Brisbane, Australie. (Photo de Bradley Kanaris/Getty Images)

Après la mi-temps, Jimmy Ngutlik a touché un coup de pied de Keven Appo pour un autre; puis, sur l’autre aile, Brandon Nima fit de même après que Judah Rimbu eut tamponné.

La chance des Kumuls de gagner la deuxième mi-temps a reculé lorsque Burton a obtenu son deuxième, suivi d’un premier pour Sam Walker.

Daine Laurie a mis fin au rêve après un jeu intelligent de Beau Fermor, avant de rendre la pareille quelques instants plus tard au rameur arrière des Titans.

Cobbo a terminé le score tard – bien qu’Addo-Carr aurait pu l’étendre à partir d’une conversion secondaire de comédie.

Nous sommes bien avancés avec notre podcast Coupe du Monde de Rugby, Chasseurs de Coupe du Mondemettant en vedette deux de nos experts, Mike Meehall Wood et Mary Konstantopoulous, ainsi que Michael Carbone de Chasser les kangourousle podcast leader couvrant le foot international.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.