des bons d’achat seront accordés aux clients floués par la liquidation

Cinq mois après la liquidation judiciaire de ses magasins, l’enseigne de mobilier et de décoration a élaboré une stratégie de reconquête. Cela commencera par indemniser les clients qui n’ont pas été livrés après la liquidation de décembre dernier.

Publié


Mise à jour


Temps de lecture : 2 minutes

Magasin à Marseille lors de la fermeture définitive, le 29 décembre 2023. (GILLES BADER/MAXPPP)

En décembre 2023, 8 800 clients se retrouvaient avec des commandes non honorées. Le commerçant de meubles et de décoration Habitat s’est retrouvé placé en liquidation judiciaire par le tribunal de Bobigny, en raison de graves difficultés financières. Et le 28 décembre 2023 a mis un terme aux activités de la marque, née en 1964, et de ses vingt magasins en France. Les 400 salariés ont été immédiatement licenciés.

Renaissance en ligne

Mais Habitat va revoir le jour grâce au groupe Cafom (Centrale d’Achats Française pour l’Outre-Mer). Cafom, et sa filiale vente-unique.com, est ce que l’on appelle un « pure player », un marchand de meubles uniquement sur internet. En 2020, après avoir cédé l’exploitation de ses magasins Habitat à l’entrepreneur français Thierry Le Guénic, Cafom reste propriétaire de la griffe. Aujourd’hui, il réactive la marque sur la base d’un modèle économique strictement numérique.

L’idée est de reconquérir les anciens clients, de leur redonner confiance, avant d’en attirer de nouveaux. Le site Internet d’Habitat a été réactivé depuis mardi 23 avril, pour permettre aux anciens clients escroqués de déclarer leur perte. Une fois identifiés, des bons d’achat leur seront remis afin qu’ils puissent récupérer leur investissement initial. Cafom détient le stock restant après la liquidation, soit l’équivalent d’environ 12 millions d’euros.

Plus de produits design

Dans un premier temps, aucun nouveau produit n’est proposé à la vente et le site propose uniquement une page d’accueil et d’informations. Nous reprenons simplement contact. A terme, dans les prochains mois, l’objectif sera de proposer des produits plus modernes que ce que proposait Habitat jusqu’à la fermeture de ses magasins, avec notamment des appels à de nouveaux créateurs. Tout devrait être finalisé en septembre.

Reverra-t-on un jour les magasins Habitat en France ? À plus long terme peut-être. Mais à l’étranger, le propriétaire de la marque pourrait rouvrir ses magasins physiques assez rapidement.