Skip to content
Des chimpanzés enlevés d’un sanctuaire et retenus en otage

Les singes, âgés de 2 à 5 ans, ont été kidnappés plus tôt ce mois-ci lorsqu’un gang a fait irruption dans le centre de réhabilitation des primates JACK en pleine nuit.

« C’est un cauchemar… c’était un tel désastre », a déclaré le fondateur du centre, Franck Chantereau, au média environnemental Mongabay. « Nous avons fait face à de nombreux défis depuis 18 ans maintenant. Mais nous n’avons jamais rien vécu de tel : l’enlèvement de singes. »

L’enlèvement de singes pourrait être le premier au monde

JACK est l’un des trois sanctuaires de grands singes de ce pays d’Afrique centrale en proie à la guerre. Il abrite environ 40 chimpanzés et autres primates, comme le mangabey à ventre doré en voie de disparition. L’organisation travaille avec les forces de l’ordre pour sauver les chimpanzés.

Adams Cassinga, de ConservCongo, une ONG congolaise qui enquête sur les crimes contre les espèces sauvages, a déclaré aux journalistes qu’il pourrait s’agir du premier enlèvement d’un singe au monde.

« C’est très rare, c’est la première fois, pas seulement en Afrique mais dans le monde, que j’entends cela. Nous avons entendu [of] personnes utilisant la faune comme bouclier ou comme agenda politique ou social. C’est la première fois que j’entends parler de gens qui enlèvent littéralement des animaux pour qu’ils puissent demander de l’argent », a-t-il déclaré.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.