Skip to content
Des familles néerlandaises confrontées à des factures d’énergie plus élevées – médias – RT Business News


L’association des propriétaires exhorte le gouvernement à empêcher que les tarifs ne deviennent inabordables

Les ménages aux Pays-Bas verront leurs factures énergétiques moyennes augmenter considérablement une fois que le plafonnement des prix imposé par l’État expirera en 2024, a rapporté mercredi le journal néerlandais Telegraaf, citant une association de propriétaires, VEH.

VEH a fait part de ses inquiétudes quant au fait que l’aide temporaire, qui durera jusqu’à la fin de 2023, ne suffira pas à protéger les consommateurs et à freiner la flambée des prix. Il craint un double coup sur les factures énergétiques en raison d’une augmentation de la taxe sur l’énergie et de la hausse des prix de l’énergie.

« Nous exhortons le cabinet des Pays-Bas à empêcher que les factures d’électricité ne deviennent inabordables pour de nombreux ménages après l’année prochaine », La directrice de VEH, Cindy Kremer, a déclaré à Telegraaf.

Selon les estimations de VEH, les impôts des ménages ayant une consommation moyenne d’énergie augmenteront de 528 € (548 $) par rapport à 2021, tandis que les factures d’électricité et de gaz augmenteront de 2 500 € (2 580 $) en raison des prix élevés des combustibles fossiles.

LIRE LA SUITE:
Le niveau de vie allemand pourrait s’effondrer – politicien du gouvernement

En octobre, le gouvernement néerlandais a annoncé un plan d’aide de 23,5 milliards d’euros pour compenser la hausse des tarifs de l’énergie et a alloué 3 milliards d’euros supplémentaires pour soutenir les petites et moyennes entreprises. Le pays a également introduit un plafond des prix à la consommation pour le gaz et l’électricité, s’élevant à 1,45 € pour un mètre cube de gaz et à 0,4 € pour un kilowattheure.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.