Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Des Québécois obligés d’acheter dans un autre quartier pour trouver une maison abordable

Un peu moins de la moitié des Québécois qui ont acheté une première maison ont dû choisir un quartier ou une région plus abordable que celui où ils souhaitaient initialement s’établir en raison de conditions économiques difficiles, selon un récent sondage de Royal LePage. .

Ils sont ainsi 43% des sondés à avoir été contraints de prendre cette décision, selon le sondage réalisé en collaboration avec Sagen.

Près de 29 % des acheteurs québécois interrogés ont également dû choisir une maison plus petite que ce qu’ils souhaitaient initialement et 8 % d’entre eux ont dû demander l’aide financière d’un proche pour finaliser leur achat.

Cependant, l’accession à la propriété semble plus facile au Québec que dans le reste du Canada.

En effet, 57 % des premiers acheteurs de la Belle Province se disent inquiets de rater une maison en raison d’une mise de fonds insuffisante. C’est un chiffre inférieur à la moyenne nationale (67 %).

« Même si l’accession à la propriété est plus abordable au Québec que dans les autres provinces canadiennes, il n’en reste pas moins que les prix des maisons ont augmenté de façon très importante au cours des trois dernières années, éloignant du marché de nombreux acheteurs potentiels », a mentionné mercredi Geneviève Langevin, courtier immobilier. de l’immobilier Langevin chez Royal LePage Altitude à Montréal.

Le sondage a été mené en ligne auprès de 2 223 Canadiens âgés de 25 à 45 ans entre le 22 février et le 27 mars 2023.


journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page