Skip to content
Des supporters équatoriens et mexicains enquêtés par la FIFA pour chants homophobes présumés lors de la Coupe du monde 2022

Des supporters mexicains ont été entendus en train d’injurier l’attaquant polonais Robert Lewandowski après avoir vu son penalty en seconde période arrêté par le gardien Guillermo Ochoa lors du match nul 0-0 de mardi contre la Pologne.

Dans un communiqué confirmant la procédure mercredi, la FIFA n’a pas précisé la nature des chants.

« La commission de discipline de la FIFA a ouvert une procédure contre l’Association mexicaine de football en raison de chants de supporters mexicains lors du match de Coupe du monde de football Mexique contre Pologne disputé le 22 novembre », a-t-il déclaré.

« La procédure a été ouverte sur la base de l’article 13 du Code disciplinaire de la FIFA. »

La fédération mexicaine a reçu 12 sanctions lors des qualifications pour la Coupe du monde 2018, ce qui a conduit à deux matchs à domicile disputés à huis clos.

La FIFA avait également ouvert une procédure disciplinaire contre l’Équateur après des allégations contre ses supporters lors de son match d’ouverture de la Coupe du monde contre le Qatar dimanche.

Reportage supplémentaire de Reuters.

Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.