Didier Deschamps crée la surprise avec le retour de N’Golo Kanté, premier en Bleu pour Bradley Barcola

Didier Deschamps annonce la liste des joueurs sélectionnés pour l'Euro 2024, à Paris, le 16 mai 2024.

En tant que joueur, Didier Deschamps n’a jamais été un grand spécialiste du dribble et de la feinte. A 55 ans, le Basque décide de devenir entraîneur. Après le retour surprise à l’Euro 2021 de Karim Benzema, qui avait passé six ans loin de l’équipe de France, Deschamps a une nouvelle fois déjoué les pronostics avec celui, également inattendu, de N’Golo Kanté. Ce dernier fait partie de la liste des 25 joueurs dévoilée par le sélectionneur, jeudi 16 mai sur le plateau de TF1, qui disputeront l’Euro en Allemagne, avec un premier match contre l’Autriche le 17 juin.

Avant cette annonce, tout le monde regardait d’un côté et s’attendait à faire la une des journaux sur la convocation du jeune Bradley Barcola (21 ans). Ce dernier est une surprise, certes, plus importante que l’autre retour de la soirée en sélection, celui de Ferland Mendy. Mais elle l’est bien moins que celle de l’infatigable milieu de terrain, grand artisan du titre de champion du monde de l’équipe de France en Russie, en 2018. Cette belle contre-position, a décidé Deschamps.  » Il y a une semaine « .

Lire aussi | Liste de Didier Deschamps pour l’Euro 2024 : N’Golo Kanté de retour, Ferland Mendy convoqué en défense, une première pour Bradley Barcola

Contrairement à ses coéquipiers qu’il retrouvera – ou découvrira pour certains d’entre eux – au départ du rassemblement à Clairefontaine, mercredi 29 mai, Kanté a appris sa convocation avant l’actualité. Et pour cause : pendant que Deschamps expliquait les contours de sa liste à Gilles Bouleau, le joueur de 33 ans a participé au tirage au sort de son équipe Al-Ittihad contre Khaleej, dans le championnat saoudien, qu’il a rejoint à l’été 2017. 2023.

La surprise Kanté en est une pour deux raisons. L’ancien joueur de Chelsea n’a plus joué en équipe de France depuis près de deux ans. Il faut remonter au 3 juin 2022, lors d’un match contre le Danemark, pour le voir porter le maillot des Bleus. Très souvent blessé, il avait vécu une saison blanche en Angleterre en 2022-2023 et avait rapidement renoncé à une potentielle convocation pour la Coupe du monde au Qatar. Avant de céder à l’appel des pétrodollars saoudiens en fin de contrat avec les Bleus.

Deschamps ne s’inquiète pas du niveau de Kanté

Kanté n’avait pas encore disparu des radars français. « Je l’ai déjà dit et je le redis : pour moi, N’Golo Kanté reste sélectionnable à tout moment », insistait Deschamps en septembre 2023. Mais le Bayonnais a trop souvent insisté, durant ses douze années de mandat, sur l’importance de jouer régulièrement au très haut niveau pour prétendre à une convocation pour que son retour apparaisse comme une évidence. Un prérequis que la Saudi Pro League n’offre pas.

Il vous reste 58,22% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Quitter la version mobile