Skip to content
Dominic Raab dévoile une nouvelle Déclaration des droits pour « redonner une bonne dose de bon sens » au système judiciaire

Le gouvernement « risque de perdre la confiance du public » dans les contrôles de l’immigration sans réforme par le biais d’une nouvelle déclaration des droits, a déclaré Dominic Raab aujourd’hui.

Le secrétaire à la justice et le vice-premier ministre ont dévoilé un ensemble de mesures tant attendu pour remplacer la loi sur les droits de l’homme du travail.

La législation proposée affirme que les tribunaux britanniques n’ont pas toujours besoin de suivre la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg.

Il stipule également que la Cour suprême de Londres est le décideur ultime en matière de droits de l’homme.

M. Raab a déclaré aux députés que le projet de loi « restaurerait une bonne dose de bon sens » dans le système judiciaire.

La publication du projet de loi intervient après que la Cour européenne des droits de l’homme a bloqué le départ d’un premier avion chargé de migrants de Grande-Bretagne vers le Rwanda.

L’action de la 11e heure du tribunal a empêché le nouveau programme d’asile du gouvernement de 120 millions de livres sterling – qui verra les migrants envoyés en Afrique de l’Est pour que leurs demandes d’asile soient traitées – de se mettre en place et de fonctionner.

Les ministres ont présenté le programme rwandais comme un moyen de dissuader les migrants de faire des traversées périlleuses vers la Grande-Bretagne via la Manche.

Dominic Raab a déclaré aux députés que la Déclaration des droits « restaurerait une bonne dose de bon sens » dans le système judiciaire

Dominic Raab dévoile une nouvelle Déclaration des droits pour « redonner une bonne dose de bon sens » au système judiciaire

La publication du projet de loi intervient après que la Cour européenne des droits de l’homme a bloqué le départ d’un premier avion chargé de migrants de Grande-Bretagne vers le Rwanda

Dominic Raab dévoile une nouvelle Déclaration des droits pour « redonner une bonne dose de bon sens » au système judiciaire

Les ministres ont présenté le programme rwandais comme un moyen de dissuader les migrants de faire des traversées périlleuses vers la Grande-Bretagne via la Manche

Bien qu’il ait cherché à limiter le pouvoir du tribunal de Strasbourg, M. Raab a assuré à la Chambre des communes que le Royaume-Uni ne quitterait pas la Convention européenne des droits de l’homme.

La Déclaration des droits vise également à réprimer les lois européennes sur la vie privée et les fausses revendications en matière de droits de l’homme faites par des criminels étrangers pour éviter l’expulsion.

M. Raab a déclaré aux députés: « Nos déclarations des droits renforceront notre fière tradition de liberté, elles délimiteront une séparation plus claire des pouvoirs. »

«Cela assurera un plus grand respect de nos institutions démocratiques, cela protégera mieux le public et redonnera une bonne dose de bon sens au système judiciaire, ce qui est essentiel pour gagner la confiance du public.

« En fin de compte, cela nous rendra plus libres, cela aidera à garder nos rues plus sûres.

« Nous renforcerons la séparation des pouvoirs dans ce pays, affirmant la suprématie de la Cour suprême, étant explicite que les tribunaux britanniques ne sont pas tenus de suivre la jurisprudence de Strasbourg et sont en effet libres de s’en écarter. »

Le vice-Premier ministre a également promis que la Déclaration des droits renforcerait les contrôles aux frontières.

« Dans une démocratie, vous commandez, vous dirigez, vous gouvernez par consentement », a-t-il ajouté.

«Et nous risquons de perdre la confiance du public dans nos contrôles de l’immigration si nous ne pouvons pas prendre les mesures de bon sens qu’ils attendent.

« Nous risquons également de perdre la confiance du public dans les droits de l’homme si nous ne rétablissons pas une bonne dose de bon sens. »

Les travaillistes ont qualifié la publication d’une législation visant à réviser la loi de 1998 sur les droits de l’homme de « jour très sombre pour les victimes d’actes criminels, pour les femmes, pour les personnes prises en charge » et « pour tous ceux dans ce pays qui comptent sur l’État pour les protéger du mal ». .

La ministre fantôme de la justice, Ellie Reeves, a déclaré: «Pour les membres du parti de Churchill, qui ont inspiré la Convention européenne des droits de l’homme, vouloir l’éliminer complètement, c’est vraiment quelque chose.

« Je suppose qu’il (M. Raab) ne veut pas se retirer de la Convention européenne, notamment parce qu’il sait que cela saperait fatalement l’accord du Vendredi Saint et la paix en Irlande du Nord.

Elle a également déclaré aux Communes que le gouvernement avait fait des « progrès pitoyables » sur les condamnations pour viol.

« Cette escroquerie à la Déclaration des droits n’est pas seulement une attaque contre les victimes d’actes criminels que l’État n’a pas réussi à protéger », a ajouté Mme Reeves. « C’est une attaque contre les femmes.

« Les femmes ont utilisé la loi sur les droits de l’homme pour défier la police lorsqu’elles ont échoué ou refusé d’enquêter sur des cas de viol et d’agression sexuelle. »

Dominic Raab dévoile une nouvelle Déclaration des droits pour « redonner une bonne dose de bon sens » au système judiciaire

Ellie Reeves du Labour a qualifié la publication d’une législation visant à réviser la loi de 1998 sur les droits de l’homme de « jour très sombre pour les victimes d’actes criminels, pour les femmes, pour les personnes prises en charge ».

Avant la publication du projet de loi, M. Raab avait salué ses mesures comme une « forte amélioration de la liberté d’expression », empêchant les tribunaux d’introduire des lois sur la confidentialité de style continental par la porte dérobée.

Il a déclaré que le projet de loi « éliminerait les allégations fallacieuses » faites par des criminels étrangers et d’autres personnes en vertu de l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme ; le droit à la vie privée et familiale.

L’article 8 a été utilisé par des milliers de délinquants étrangers pour éviter d’être expulsés.

Un porte-parole du ministère de la Justice a déclaré que la Déclaration des droits « permettrait aux gens d’exprimer librement leur point de vue » face à la « culture d’annulation » en ligne.

M. Raab a déclaré: « Tout d’abord, dans la pesée des droits, nous préciserons que la liberté d’expression a un ordre hiérarchique plus élevé, si vous voulez, que les autres droits. »

« C’est particulièrement important lorsque vous équilibrez la liberté d’expression et la vie privée.

«Les approches continentales avaient tendance à être plus que vous avez des lois plus strictes en matière de confidentialité.

«Notre approche et celle d’autres pays de common law est d’avoir une tradition plus forte d’ouverture, de transparence, de liberté d’expression et de responsabilité qui va avec. Vous verrez cela écrit très clairement dans la Déclaration des droits.

«Vous verrez une forte amélioration de la liberté d’expression. Nous n’avons pas aboli l’article 8, mais nous avons limité les possibilités d’abus.

« Notre approche consiste à éliminer les fausses allégations que nous avons vues et à nous permettre d’adopter les contrôles d’immigration les plus robustes possibles. »

Le projet de loi introduira une «étape d’autorisation» devant les tribunaux, obligeant les personnes qui souhaitent intenter une action en matière de droits de l’homme à prouver qu’elles ont subi un «désavantage important» avant de pouvoir aller de l’avant.

Cette décision vise à économiser du temps devant les tribunaux et de l’argent des contribuables.

Dominic Raab dévoile une nouvelle Déclaration des droits pour « redonner une bonne dose de bon sens » au système judiciaire

Les ministres veulent éviter une répétition du fiasco qui a vu le premier vol de migrants vers le Rwanda bloqué à la 11e heure

Dans un nouvel élan à la liberté de la presse, le projet de loi introduira une barre plus haute lorsque les tribunaux sont invités à ordonner aux journalistes de divulguer leurs sources.

Cela empêchera que les lois sur les droits de l’homme soient utilisées comme moyen de porter plainte contre des opérations militaires à l’étranger.

La réduction de l’article 8 est l’une des dimensions clés du nouveau paquet.

Samedi, le Daily Mail a révélé comment une série de tueurs, de voleurs et de délinquants sexuels sont restés au Royaume-Uni en faisant valoir leur droit à une vie privée ou familiale devant les tribunaux de l’immigration.

Selon les propositions de M. Raab, les délinquants cherchant à esquiver l’expulsion devraient prouver qu’un enfant ou une autre personne à charge subirait un «préjudice écrasant et inévitable» s’ils étaient séparés – un test plus élevé que dans le cadre de la loi actuelle.

Les conservateurs ont d’abord promis une déclaration des droits sous la direction du chef David Cameron en 2007.

dailymail Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.