Skip to content


Publié le :

Un cessez-le-feu sera instauré à Marioupol, à partir de 10h00 jeudi, afin d’évacuer les civils. Mais Volodymyr Zelensky ne croit pas aux promesses russes de réduire l’activité militaire. Son armée se prépare à de nouvelles batailles dans l’est du pays. Suivez notre live dédié à la guerre en Ukraine.

  • 06h44 : Les conseillers de Poutine ont peur de lui dire la vérité, selon les renseignements britanniques

Les conseillers du président russe Vladimir Poutine ont « peur de lui dire la vérité » sur sa stratégie de guerre « échouée » en Ukraine, a déclaré jeudi le directeur du renseignement britannique (GHQ) Jeremy Fleming dans un discours à l’Université nationale australienne de Canberra.

« Nous avons vu des soldats russes – à bout de bras et de mauvaise humeur – refuser d’exécuter des ordres, saboter leur propre équipement et même abattre accidentellement leur propre avion », a déclaré Fleming. Ces propos font écho à ceux des renseignements américains publiés la veille par la Maison Blanche, indiquant que Vladimir Poutine a été « mal informé » par ses conseillers sur l’évolution de l’opération russe.

  • 06h37 : un cessez-le-feu à Marioupol

Un « régime du silence », ou un cessez-le-feu local, commence à 10h00 (9h00 à Paris) dans le port ukrainien assiégé de Marioupol. Cette mesure devrait permettre d’ouvrir un corridor humanitaire vers la ville ukrainienne de Zaporozhye.

« Pour que cette opération humanitaire réussisse, nous proposons de la mener avec la participation directe de représentants du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) », a précisé le ministère russe de la Défense.

  • 6h30 : une nouvelle offensive russe attendue dans l’est de l’Ukraine

Les forces ukrainiennes se préparent à une nouvelle offensive russe dans l’est de l’Ukraine, alors que Moscou y renforce ses troupes après avoir subi des revers près de Kiev, a déclaré jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky qui reste sur ses gardes.

Dans une allocution vidéo, le président ukrainien a déclaré que le départ des forces russes des environs de Kiev et de Tchernihiv n’était pas la conséquence d’un retrait mais plutôt « le travail de nos défenseurs ». Il a ajouté que l’Ukraine a vu « un renforcement des forces russes en vue de nouvelles frappes sur le Donbass et nous nous y préparons ».


En direct : une trêve annoncée à Marioupol, inquiétudes autour de la région du Donbass

La source


zimonews Fr2En2Fr