Skip to content
Entente entre les chargés de cours et la direction de l’UQAM

La grève générale des professeurs de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a été évitée à la dernière minute. Le syndicat et la direction de l’université sont finalement parvenus à un accord.

Publié à 18h34

Réunis en assemblée générale jeudi, les membres du Syndicat des professeurs et enseignantes de l’UQAM (SPPEUQAM-CSN) ont accepté l’hypothétique règlement déposé par le conciliateur.

Cette hypothèse a été présentée tôt lundi matin, juste avant le déclenchement d’une grève illimitée. Les 2 500 adhérents avaient alors prévu d’exprimer leur mécontentement après plus d’un an de négociations.

« Le règlement comprend plusieurs avancées dans divers aspects existants de la convention collective actuelle et en introduit de nouveaux. C’est surtout un bon pas en faveur de la volonté des membres d’obtenir une stabilisation des emplois », s’est réjoui Olivier Aubry, président du SPPEUQAM-CSN.

Après une quarantaine de séances de négociation, le syndicat estimait avoir obtenu des gains importants. Elles portent notamment sur la stabilisation professionnelle, les exigences de qualification pédagogique (EEQ) et l’enseignement en ligne.

La direction de l’UQAM a salué l’adoption par les chargés de cours de l’entente de principe. Elle a indiqué que ce dernier sera prochainement soumis au conseil d’administration de l’université.

La nouvelle convention collective sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2025.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.