entre Clément Beaune et Emmanuel Grégoire, duel d’anciens amis devenus adversaires

Les deux hommes, anciens collègues de Matignon, souhaitent renforcer leur ancrage local d’ici les élections municipales de 2026. Le premier adjoint d’Anne Hidalgo part favori face au député sortant, ancien ministre d’Emmanuel Macron.

Dans le 7et Circonscription de Paris, à l’est de la capitale, les deux principaux prétendants au poste de député se croisent presque quotidiennement. Par exemple à la terrasse du Café Français, sur la place de la Bastille, pour rencontrer des journalistes ; tous les mardis et vendredis le long du boulevard Richard-Lenoir, au 11e quartier, pour l’indispensable remorquage au marché de Popincourt où se ruent les riverains. Entre le candidat sortant de la majorité présidentielle, ancien conseiller puis ministre d’Emmanuel Macron, Clément Beaune, et son concurrent du Nouveau Front populaire, Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo, le ton est courtois, malgré le bras de fer électoral. «  Nous étions amis »explique le socialiste.

« Duel gauche contre gauche »

Les deux hommes n’ont pas attendu de s’affronter ici pour faire connaissance. Les hasards de la vie politique ont réuni Clément Beaune et Emmanuel Grégoire en 2012 au sein du cabinet du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. La première…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ? Connectez-vous