Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Erdogan appelle Israël à « arrêter cette folie » et à « mettre fin aux attaques »


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a demandé samedi à Israël de « mettre immédiatement fin à cette folie » et de « mettre fin à ses attaques » contre Gaza dans un message publié sur X (anciennement Twitter).

« Les bombardements israéliens qui se sont intensifiés la nuit dernière sur Gaza ont une fois de plus ciblé des femmes, des enfants et des civils innocents et ont aggravé la crise humanitaire actuelle. Israël doit immédiatement mettre fin à cette folie et mettre fin à ses attaques », a déclaré le dirigeant turc.

Il a également invité un rassemblement organisé par son parti à Istanbul samedi « où nous affirmerons haut et fort que nous sommes aux côtés du peuple palestinien contre la persécution d’Israël ».

Le chef de l’Etat turc a annoncé sa participation à cette réunion intitulée « Grand rassemblement pour la Palestine » et qui se tiendra sur le terrain de l’ancien aéroport Atatürk d’Istanbul.

Les jours précédents, M. Erdogan avait durci le ton concernant les bombardements menés par Israël à Gaza en représailles à l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre qui
1 400 morts selon les Israéliens.

Il a annoncé mercredi qu’il renonçait à tout projet de voyage en Israël et stigmatisé l’incapacité des Occidentaux à arrêter la guerre à Gaza.

« Le Hamas n’est pas un groupe terroriste, c’est un groupe de libérateurs qui protègent leur terre », a-t-il également déclaré, s’attirant les foudres d’Israël.

Après avoir appelé à la retenue dans les jours qui ont suivi le massacre d’Israéliens perpétré par le Hamas, le président turc a changé de ton et dénoncé un « génocide » après la frappe de la semaine dernière sur un hôpital de Gaza qu’il a immédiatement attribué à Israël – sans jamais y revenir. .



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page