Et voici les nouvelles toilettes publiques de la ville de Paris

Le design de ces nouvelles toilettes rappelle celui du modèle actuel.
Ville de Paris / JCDecaux

Ce mercredi, l’équipe municipale a présenté l’un des premiers exemples du nouveau modèle sanitaire installé par JCDecaux. Un tiers du parc à renouveler devrait être prêt d’ici les Jeux Olympiques.

Ils font partie du paysage parisien : les 435 toilettes publiques gérées par le délégataire JCDecaux, sur les 750 toilettes et urinoirs gratuits que compte la ville de Paris, sont remplacées par un nouveau modèle, présenté ce mercredi 15 mai par des élus dirigés par le premier adjoint Emmanuel Grégoire. Actuellement déployées depuis le début de l’année, ces nouvelles toilettes sont installées en priorité dans les zones qui seront très fréquentées lors des Jeux Olympiques. L’objectif est d’en remplacer 150 d’ici début juillet.

La silhouette de ce nouveau modèle, bien que plus moderne, ne contraste pas avec celle à laquelle les Parisiens sont habitués. C’était à propos de « favoriser l’identification du service par les usagers et garantir son intégration dans le paysage parisien »explique JCDecaux, qui a de nouveau fait appel au designer Patrick Jouin, designer de l’ancien « sanisettes ».

Deux utilisateurs simultanés par toilette

Toujours gratuites, ces toilettes disposeront d’une cabine avec WC et lavabo, entièrement nettoyée et désinfectée entre chaque utilisateur. Ce temps de lavage, pendant lequel la cabine est inaccessible, sera également divisé par trois et ne durera que 30 secondes. De quoi éviter les files d’attente qui se forment parfois devant les toilettes. Ils disposeront tous d’une fontaine à eau accessible de l’extérieur et d’un distributeur de savon. Enfin, un urinoir sera ajouté à l’arrière, permettant à deux personnes de faire leurs besoins en même temps.

La consommation d’eau sera réduite de près de 70 %, promet la mairie de Paris, et celle d’électricité de 30 %. Toujours dans cette volonté de verdir l’impact environnemental de ces toilettes, fini les fourgons pour les agents chargés de l’entretien qui se déplaceront désormais en vélo cargo.

Remplacer un vieux WC par un neuf prend environ quatre à six semaines, selon la mairie, qui précise que le déploiement s’étalera jusqu’en mai 2025. Quant aux modèles actuels, toujours en état de marche, ils seront rénovés par JCDecaux et « remis en service dans le cadre des futurs marchés publics » dans d’autres villes, en France ou à l’étranger.

Quitter la version mobile