Évincé du Conseil des sages de la laïcité, Alain Policar réagit : « L’illusion du pluralisme est endommagée »

L’homme politique a été démis de ses fonctions au Conseil des sages de la laïcité en raison de ses critiques à l’égard de la loi de 2004 interdisant le port du voile dans les écoles. Il déplore cette décision qu’il attribue aux « idéologues, partisans d’une laïcité intransigeante ».