Facebook veut utiliser vos données personnelles pour son IA

Facebook veut utiliser vos données personnelles pour son IA

Le groupe a annoncé aux utilisateurs de Facebook un changement prochain dans sa politique en matière d’IA et de données. Les utilisateurs peuvent néanmoins interdire cette nouvelle utilisation…

Meta va lancer ses outils d’IA en France

Le 24 mai 2024, une notification Facebook est apparue « Nous développons des outils d’IA pour vous « . Une bonne nouvelle, a priori, puisque l’Intelligence Artificielle s’immisce dans tous les usages quotidiens des ordinateurs, tablettes et smartphones. Mais comme toujours sur Internet, si c’est gratuit, vous êtes le produit.

Ce modèle économique basé sur les données personnelles des utilisateurs est le cœur de Meta, qui possède Facebook, Instagram mais aussi WhatsApp. Grâce à ces applications, le géant des réseaux sociaux aux plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs dispose d’une gigantesque masse de données qu’il semble vouloir à nouveau valoriser.

En cliquant sur la notification Facebook, on arrive à un message qui annonce la couleur : « Nous nous préparons à étendre nos expériences d’IA chez Meta à votre région. L’IA chez Meta est notre collection de fonctionnalités et d’expériences d’IA génératives, telles que la Meta AI et les outils d’IA créatifs, ainsi que les modèles qui les alimentent. »

Politique de confidentialité des données personnelles de Meta Facebook Ia
Facebook (META) veut utiliser les données personnelles des Français pour alimenter son intelligence artificielle

Vos données personnelles utilisées par Facebook pour son IA générative

Le lancement de nouvelles fonctionnalités ne va pas sans une demande de données personnelles auprès de Meta, data que le groupe utilisera sans doute pour améliorer ses modèles d’IA générative. D’ailleurs, le géant de Menlo Park prévient : « Pour vous aider à bénéficier de ces expériences, nous nous appuierons désormais sur la base juridique appelée intérêts légitimes pour utiliser vos informations afin de développer et d’améliorer l’IA chez Meta. Cela signifie que vous avez le droit de vous opposer à la manière dont vos informations sont utilisées à ces fins. Si votre opposition est prise en compte, elle sera désormais appliquée. »

Meta fournit également un lien pour s’opposer à cette utilisation. Du moins en théorie. Car ce 24 mai 2024 le formulaire n’est pas disponible. Ce sera potentiellement plus tard, Meta ne peut ignorer les règles européennes en matière de données personnelles.

Le groupe annonce une mise à jour de sa politique de confidentialité et annonce que les nouvelles conditions seront applicables à partir du 26 juin 2024probablement date de lancement des nouvelles fonctionnalités.


Quitter la version mobile